Environnement/Atelier inter-acteurs : les amis de la nature du Sénégal à Koungheul pour lancer la journée mondiale du paysage de l’année 2018 le 13 janvier à Koumbidia Socé : « Protéger la nature, c’est protéger l’être humain » déclare M. Mamadou MBODJI, Secrétaire Général de l’Association et Vice-président de l’Internationale des Amis de la Nature.(vidéos)

En présence du 1er adjoint au maire de Koungheul Souleymane MBOUP, du capitaine TOUNKARA des Eaux et Forets, Djiby SEYDI trésorier de l’ASAN, Adama BA représentant de la République de Gambie, Cheikhou DIAKHATE, coordonnateur du comité de pilotage, avec la participation  des membres du réseau, des chefs de village de Koumbiadia, Koungheul Socé et Saly Escale, le Secrétaire Général de l’Association  Sénégalaise des Amis de la Nature M. Mamadou MBODJI a axé son analyse sur quatre points : les Amis de la Nature, le paysage de l’année, tour d’horizon(voyages et découvertes) et reboisement espèces fruitières 2017.

La protection de l’environnement interpelle toutes les consciences parce que la destruction de la nature compromettrait toutes nos vies. Alors l’humanité, peut-on ou doit-on le dire, est condamnée à protéger la nature si elle ne veut pas disparaître. Ainsi, à l’entame de ses propos, M. MBODJI estime que pour préserver la vie humaine sur terre, il faut lutter contre la destruction de la nature, promouvoir un tourisme durable, participer à la protection du climat et reboiser des arbres.

Parlant de la journée du paysage de l’année 2018 qui aura lieu le 13 janvier prochain à Koumbidia Socé, le SG de l’ASAN pense que c’est une nouveauté en Afrique car une telle rencontre ne s’est jamais tenue dans le continent noir. En effet, cette journée réunira tous les continents, tous les peuples et sera en même temps un rendez-vous culturel car les gambiens et les sénégalais rivaliseront d’ardeurs de coutumes et de savoir-faire.

Mamadou MBODJI est convaincu d’une chose : « passer par les jeunes pour préserver la nature. Au niveau des universités, des lycées, collèges et écoles primaires, nous avons des cellules des Amis de la Nature ». Cette affirmation du vice-président de l’IAN trouve son répondant dans l’analyse du coordonnateur du comité de pilotage Cheikhou DIAKHATE qui, dans sa manière de voir, déclare : « la meilleure politique que l’on puisse faire, c’est la protection de la nature parce que protéger la nature c’est, avant tout et après tout, protéger les êtres humains ».

Les différentes activités des Amis de la Nature tournent autour de la protection et de la gestion de l’environnement. Le capitaine TOUNKARA des Eaux et Forets, après avoir magnifié le choix porté sur le département de Koungheul, plus précisément Koumbidia Socé, fait un rappel : « l’Association des amis de la nature est une très grande association. Il y a trois décennies de cela, elle a existé. Elle s’excelle dans la protection de l’environnement et sa préservation »,  avant de noter : « il nous faut une éducation environnementale pour changer les comportements. Sans arbres sans, raison pour laquelle il faut sensibiliser la jeunesse pour qu’elle puisse mener à bien ce noble combat qui consiste à protéger l’environnement ».

Au demeurant, rappelons au passage que l’Internationale des Amis de la Nature  a été créée en 1895 à Viennes(en Autriche). Selon M. Mamadou MBODJI : « l’IAN a  aujourd’hui plus de cinq cent milles membres à travers le monde,  le mouvement était lancé pour sauver l’homme. En sauvant la nature, on sauve l’homme ».

Pour la première fois en Afrique, pour la première fois au Sénégal, pour la première fois le département de Koungheul recevra une délégation internationale pour lancer le 13 janvier 2018 la journée du paysage de l’année à Koumbidia Socé, précise le coordonnateur du comité de pilotage.

En définitive, Cheikhou DIAKHATE et l’ensemble des membres du comité invitent les koungheuloises et  koungheulois, les jeunes, les femmes, les élèves et les artisans ou autres à venir massivement participer à la fête à Koumbidia Socé le 13 janvier 2017 s’il plait au créateur, le maître des cieux et des terres.

A la fin de l’atelier inter-acteur de Koungheul, le SG de l’ASAN M. MBODJI et le coordonnateur du Comité de pilotage ont fait face à la presse.

 (L’intégralité en VIDÉO)

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *