Session du 25 aout 2017 : le conseil départemental de Koungheul a évalué sa feuille de route 2016-2021 : plus de 52 milliards de FCFA pour financer le PDD « la session d’aujourd’hui est consacrée au financement du Plan Départemental de Développement » déclare le ministre Assane DIOP, président du conseil.

Sur les 40 conseillers du département, 34 ont répondu présent à l’exception de quelques-uns qui ont justifié leur absence par procuration. Le président du conseil départemental de Koungheul définit en des termes clairs l’objectif du PDD (2016-2021) : « nous avons élaboré le Plan Départemental de Développement pour accompagner le développement du département de Koungheul. C’est l’ARD qui étudiera les plans de financement du PDD (2016-2021). Notre rencontre d’aujourd’hui est importante en ce sens qu’elle nous permet  d’analyser ensemble les voies et moyens qui mènent au développement de notre départemental » précise le Président du Conseil Départemental.

Ces propos d’Assane DIOP sont bien compris par le préfet du département de Koungheul qui pense, à sa juste valeur, que le PDD a pour finalité « Un Département Emergent dans un Sénégal Emergent ».Le chef de l’administration territoriale du département se dit confiant parce que  le Conseil départemental a un président qui a un parcours, un statut et un bon carnet d’adresse qui lui permet de réussir tous les paris qu’il s’est fixés.

La session de ce 25 aout  a été aussi l’occasion d’exposer les mécanismes de financement du PDD. Le directeur régional de l’ARD  Samba Faye DIOP estime qu’il faut analyser les problèmes qui entravent le développement de Koungheul afin d’en apporter des solutions. Selon Samba F DIOP, les communes à travers les PCD ont un rôle non négligeable à jouer pour trouver les financements du PDD (2016-2021) qui se sont chiffrés à 52 242 500 000 CFA.

En diagnostiquant la situation socio-économique du département, le directeur de l’ARD/Kaffrine montre les atouts et les contraintes liées au développement de la localité. Du point de vue géographique, le département de Koungheul est non seulement le centre du Sénégal mais aussi il se trouve dans le corridor Dakar-Bamako, une véritable zone de transit. De par son environnement, Koungheul se trouve dans une zone agro-sylvo-pastorale où les activités principales des populations sont l’agriculture, l’élevage, l’aquaculture, le maraichage et le commerce. De par sa démographie, le département a une population juvénile du fait 70% ont moins de 30 ans.

Cependant, malgré tous ces avantages notre département a  des contraintes liées au développement : faible accès aux financements, en eau potable, et aux TIC, aux services sociaux de base mais aussi et surtout un fort taux d’analphabétisme, sous emploi des jeunes et un déficit d’infrastructures (document PDD).

Alors, pour booster le développement du département à l’horizon 2021, le président du conseil départemental appelle les Partenaires Techniques Financiers, les Partenaires Public-Privé, les ONG, les bailleurs de fond à financer le PDD qui est le levier sur lequel repose l’émergence de Koungheul. Ce même appel est lancé aux populations de Koungheul de s’imprégner davantage de la mise en œuvre du Plan de développement qui a atteint aujourd’hui les 17% de son financement.

A LA FIN DE LA SESSION, ECOUTEZ EN VIDÉO LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL ET LE DIRECTEUR DE L’ARD

 

Partager cet article

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *