Xibaarubambuk.com/ Journée de réflexions et de partages à l’école Saint Antoine De Padoue : les acteurs de l’éducation de Koungheul autour du Plan d’Accélération de la Scolarisation de l’Académie de Kaffrine(PASAK) 2016-2020.

Ce dimanche 8 octobre n’est pas de tout repos pour les acteurs de l’éducation dans le département de Koungheul. En présence de l’Inspecteur de l’Education et de la Formation M. Arfang SECK, des représentants du maire et du Conseil Départemental, les enseignants ont débattu autour du PASAK 2016-2020 pour trouver les voies et moyens qui mènent à une scolarisation massive des enfants.

Devant la porte d’entrée où a eu lieu la rencontre, la scolarisation des enfants est couronnée par ce bribe d’information : « je suis un enfant, espoir de ma famille et de mon pays, ma place est à l’école ». En suivant l’axe 2 du PSE, on a l’impression que l’Etat du Sénégal veut booster le secteur éducatif pour trois choses fondamentales qui faciliteraient l’émergence du pays : le capital humain, la protection sociale et le développement durable. C’est par le Programme d’Amélioration de la Qualité, de l’Equité et de la Transparence dans le secteur de l’Education et de la Formation appelé PAQUET- EF que ces trois aspects peuvent être mis en œuvre.

Après avoir fait le diagnostic dans le département de Koungheul, le Secrétaire Général de l’IEF Monsieur Mamadou NGOM  estime qu’il faut « renforcer la pédagogie des instituteurs, construire des espaces propices à l’éducation et à l’enseignement, des toilettes dans les écoles élémentaires, soutenir la planification des rendements ». Selon l’inspecteur NGOM, il faut aussi insister sur la qualité de la lecture et le maintien de l’élève à l’école mais aussi impliquer les techniciens de l’éducation aux débats d’orientations budgétaires.

Le département de Koungheul a fait des avancées spectaculaires sur le plan des résultats scolaires surtout au CFEE : 32% en 2015, il est passé de 63% en 2016 à 64% en 2017.

Ces résultats, selon l’inspecteur Arfang SECK, sont le fruit d’un travail collectif : « ce sont les enseignants du département qui ont fait le travail. Nous remercions les collectivités locales  pour leurs collaborations. C’est dans l’unité et le dévouement que nous pouvons bâtir une école dynamique et efficiente » déclare l’IEF de Koungheul.

Près de 60% de la population de la région de Kaffrine sont âgés de moins de 20 ans, cela renseigne sur l’existence d’une forte demande d’éducation spécifique et de formation, pour paraphraser le document du PASAK 2016-2020.

Il faut accélérer la scolarisation des enfants du département et cela a un coup : « pour réussir la mise en œuvre du PASAK 2016-2020, il nous faut un budget global estimé à 2 928 739 000FCFA » constate le SG de l’IEF.

L’éducation, on le sait, est une compétence transférée aux collectivités locales. D’ailleurs, dans le document mis à notre disposition, il est mentionné : « bâtir un système d’éducation et de formation équitable, efficace et efficient conforme aux exigences du développement économique et social, plus engagé dans la prise en charge des exclus et fondé sur une gouvernance inclusive, une responsabilisation plus accrue des collectivités locales et des acteurs à la base ». Venu représenter le maire de Koungheul à la rencontre, M. Cheikh Abdou Khadre DIAKHATE en est conscient : « les collectivités locales doivent faire des efforts qui consistent à accompagner les acteurs de l’éducation. Elles ont une mission, un rôle qui est de mettre en œuvre l’acte 3 de la décentralisation ».

 De même, Ada CAMARA du Conseil départemental de Koungheul pense la même chose : « j’ai toujours œuvré pour l’éducation des enfants là où je suis. Il faut faire de nouveau de cette question de l’éducation une affaire tout à fait sérieuse ».

A la fin de la rencontre, l’IEF de Koungheul M. Arfang SECK se réjouit du travail abattu par son équipe, renouvelle sa confiance à ses collaborateurs et remercie tous ceux qui ont soutenu l’école de Koungheul : l’ONG Taxi Brousse de Djiby NDAO, l’émigré Pape SARR de Thiong Wolof et notre défunte sœur Mame Loly TOURE : « je suis reconnaissant envers tous ceux qui nous ont soutenus », l’IEF donne rendez-vous aux acteurs de l’Education le 21 Octobre prochain à la fête de l’excellence.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *