Xibaarubambuk.com/ L’atelier d’information et de partage sur la prise en charge médicale des élèves à travers les mutuelles de santé : CMU-Elève.

Ce lundi matin, les acteurs de l’éducation et les représentants de la Couverture Maladie Universelle de la région de Kaffrine  se sont donnés rendez-vous à la salle  polyvalente Del Alpha Ho de Koungheul pour échanger sur la prise en charge médicale des élèves.

Le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale et  le Ministère de l’Education Nationale ont signé un arrêté interministériel mettant en place la CMU-Elève. La Couverture Maladie Universelle et le Programme d’Amélioration de la Qualité de l’Equité et de la Transparence sont en phase parce que d’abord la santé ensuite l’éducation.

Monsieur Talla KEBE, responsable de la cellule de com. de la CMU-Région de Kaffrine apporte des précisions en ce sens : « le ministère de la santé et de l’action sociale et le ministère de l’éducation nationale ont mis sur pied le programme  CMU-Elève pour assurer la prise en charge médicale des apprenants. Pourquoi cette initiative ? Parce que nous ne voulons pas qu’un brillant élève, espoir de toute une famille et du pays, puisse tomber malade sans avoir les moyens de se faire soigner ».

Mais qu’est-ce que véritablement la CMU-Elève ? Le document des termes de référence que nous avons entre nos mains stipule : « la CMU-Elève est un régime contributif de prise en charge médicale des élèves des cycles élémentaire, moyen et secondaire (public et privé) au niveau des postes de santé, des centres de santé, des hopitaux et des officines pharmaceutiques par le biais des mutuelles de santé… un régime subventionné par l’Etat et encadré par le MSAS à travers l’Agence de la CMU et le MEN dans le cadre du PAQUET ». Dans le département de Koungheul, c’est en collaboration avec l’UDAM que les acteurs du monde éducatif veulent rendre effective la CMU-Elève.

Pour toute information complémentaire, les parents peuvent s’adresser aux chefs d’établissement : directeurs, principal, proviseur.

L’élève peut en être bénéficiaire s’il verse 1000F ou 3500 F, en fonction de son choix, au chef d’établissement concerné. Le porte-parole du jour de l’IEF de Koungheul Pape TOP CODEC de Gainte Pathé déclare en ce sens : « le concept CMU-Elève est venu à son heure parce que 1000 F de contribution financière pour toute l’année pour une assurance maladie, c’est vraiment génial. Mais, il faut sensibiliser les parents d’élève, enroler le maximum d’élèves en collaboration avec l’UDAM. Les Enseignants et les CGE identifieront les élèves à enroler en fonction des critères préétablis ».

Finalement, on peut retenir que la période d’affiliation c’est du mois d’octobre au mois décembre: « la santé est un intrant essentiel pour une éducation de qualité », une véritable note positive.

Amsarr

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *