Xibaarubambuk.com/ 60 jeunes de la commune de Lour Escale sont formés en Gestion administrative et financière des associations : « De par cet atelier de formation de trois jours, les jeunes de lour Escale sont déterminés à apporter leurs pierres à l’édifice pour l’émergence de notre commune » déclare El Hadji Baba BITEYE, président du Conseil Communal de la Jeunesse de Lour Escale.

En collaboration avec le Conseil Municipal et l’inspection départementale de la jeunesse de Koungheul, le Conseil Communal de la Jeunesse de Lour Escale dirigé par El hadji Baba BITEYE a organisé du 20 au 22octobre un atelier de formation sur la gestion administrative et financière des associations à la salle de délibérations de la commune. L’objectif de cet atelier de formation, c’est l’implication des jeunes du terroir dans les rouages  administratifs et financiers de la commune.

Après soixante douze heures de formation sur la gestion administrative et financière des associations, les 60 jeunes du CCJ de Lour Escale ont chacun reçu une attestation de formation en bonne et due forme. Du 20 au 22 octobre, cet atelier de formation est inscrit dans l’agenda du CCJ en partenariat avec la mairie de Lour Escale.

Le formateur Mohamed Sidi Ali NDAO, inspecteur départemental de la jeunesse de Koungheul, estime que les jeunes ont besoin d’être formés parce que sans formation il est difficile de réaliser certaines choses. Même si on a accès aux financements, seule une bonne formation permet, pour les jeunes, de réussir les paris qu’on s’est fixés.

El hadji Baba BITEYE, le Président du CCJ, abonde dans le même sens et remercie vivement le Conseil municipal de Lour Escale qui, selon lui, est leur premier partenaire : « d’après le code général des collectivités locales, le Conseil municipal est notre premier collaborateur. A mon nom, le Conseil Communal de la Jeunesse remercie le maire Abdoulaye KA de son soutien sans faille à la cause de la jeunesse de notre commune. Si l’atelier de formation de 72 heures sur la gestion administrative et financière des associations est une réussite, c’est le Conseil municipal de Lour Escale et le service départemental de la jeunesse de Koungheul nous ont accompagnés » affirme  Baba BITEYE.

Il est à préciser aussi que le CCJ de Lour est très dynamique et engagé. En effet, après avoir formé 3 jeunes de la commune à la Croix Rouge Internationale, cap à d’autres formations qui se profilent à l’horizon en collaboration avec l’ISDL : « en partenariat avec l’Institut Supérieur de Développement Local, nous avons décidé de former à l’avenir les jeunes de Lour Escale en entreprenariat-jeunesse, auto-emploi et leadership-management. En réalité, si les jeunes sont bien formés, l’émergence de nos collectivités locales sera tout à fait possible » dixit BITEYE.

  Demain fera jour et la commune de Lour Escale sera émergente si ses jeunes et ses femmes reçoivent une formation de qualité. Le 1er Adjoint au maire de Lour Papa TOP en est conscient lorsqu’il affirme : « cette formation sur la gestion administrative et financière des associations est de qualité. Les jeunes de notre commune en ont besoin car il ne s’agit pas d’avoir des financements pour se développer mais d’être d’abord bien formé. La formation des jeunes est fondamentale pour le devenir de nos collectivités ».

La mairie de Lour a toujours accompagné ses jeunes et son premier magistrat Abdoulaye KA alias Ousmane PAKALA ne lésine pas sur les moyens : « le maire Abdoulaye KA est toujours disponible à vous soutenir parce qu’il accorde une oreille attentive à la jeunesse de sa localité. Le conseil municipal de Lour Escale mise sur les jeunes pour relever les défis du moment. Or les défis du moment tournent autour de l’émergence de notre commune. Alors, il ne faut pas confondre politique politicienne et développement parce que le développement n’est possible qu’avec l’engagement des jeunes », c’est ce que Papa TOP a fait savoir aux jeunes qui venus assister à la remise des attestations de formation.

En somme, il faut retenir que les jeunes de Lour Samba Sotto sont engagés autour d’un seul et unique idéal : l’émergence de leur localité.

Amadou Mactar SARR et Mbaye DIENG, xibaarubambuk.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *