Xibaarubambuk.com/ Les 170 femmes du quartier Fass Cheikhna Ahmet Tidiane fustigent la manière dont les financements ont été faits et se disent prêtes à quitter l’APR si rien n’est fait : « nous sommes lésées, oubliées, et exclues des financements du ministère de la micro-finance par les leaders politiques de la commune de Koungheul » déclare madame Fana TOP. (Vidéo)

Tout est parti des financements du ministère de la micro-finance destinés aux femmes du département de Koungheul. Chaque leader politique a reçu sa part. Exclues des financements, les 170 femmes du quartier Fass Cheikhna Ahmet Tidiane dirigées par Fana TOP munies de leurs pièces nationales d’identité critiquent cet état fait et déversent leur colère sur les responsables politiques de l’APR de Koungheul.

Réunies chez Fana TOP, les femmes du quartier de Fass Cheikhna Ahmet Tidiane de la commune de Koungheul sont déçues de ne pas faire partie des bénéficiaires de financements du ministère de la micro-finance. Dirigées par madame Fana TOP, elles fustigent la manière dont les leaders politiques ont partagé les fonds à leurs militants sans penser à elles. D’après Fana TOP : « nous n’avons rien reçu des 30 millions financés aux femmes de Koungheul, cela est déplorable, c’est une exclusion voire une injustice ».

Si aucune solution n’est envisagée pour réparer cette exclusion dont elles sont victimes, ces 170 femmes seront prêtes, dans les jours à venir, à quitter l’APR pour rejoindre l’opposition : « nous interpellons le Président de la République SE Macky SALL sur les situations dans lesquelles nous vivons. Nous manquons de tout, les financements auraient pu nous permettre de faire des activités pour avoir des revenus ».

Les femmes de Fass Cheikhna Ahmet Tidiane ont profité de l’occasion pour alerter les autorités administratives  sur l’insécurité qui prévaut dans leur quartier à cause de l’absence d’électricité : « il ya des vols et des agressions dans notre quartier dès la tombée de la nuit. Nous n’y pouvons rien. Les habitants du quartier sont tous en danger » dixit Fana TOP

En plus, il n’y a pas d’eau dans le quartier de Fass Cheikhna Ahmet Tidiane, pour avoir le liquide précieux ces ménagères sont obligées de partir dès fois jusqu’à Darou.

Enfin, ces femmes, par la voix de leur porte-parole Fana TOP, font un clin d’œil à l’honorable député Yaya SOW pour leurs problèmes liés aux financements soient résolus.

Pour plus d’info, regardez la vidéo


Amadou mactar SARR & Mbaye DIENG

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *