Xibaarubambuk.com/ Dalaal Gaan reçoit El Hadji GUEYE, professeur d’Anglais et Délégué zonal, membre de l’ASC Saloum : « Cette année, on n’a noté aucune violence, les Navétanes sont paisibles mais les ASC n’ont pas joué plus de cinq matches. Alors, c’est un échec »

L’invité de Dalaal Gaan Monsieur El hadji GUEYE est professeur d’Anglais au Lycée El Hadji Ibrahima BA de Koungheul. Etudiant, il  a été de 2009 à 2010 puis de 2011 à 2012 le Président de l’Amicale des Élèves et Etudiants de Koungheul (AMEEK) et président de la Coordination Régionale des Etudiants de Kaffrine. Acteur du mouvement sportif, El Hadji GUEYE est aujourd’hui délégué zonal et membre de l’ASC Saloum.

L’invité de Dalaal Gaan n’est d’aucune obédience politique mais ne se désintéresse pas de la chose politique car selon lui « faire de la politique, c’est  au service de la collectivité ».

Candidat à la présidence de la zone 1/B, mister GUEYE était pressenti  pour apporter des innovations dans le milieu des Navétanes.

A la question de savoir comment il voit la situation politique à Koungheul, l’invité de Dalaal Gaan n’a pas mâché ses mots : « C’est un plaisir d’être invité par votre rédaction. Pour répondre à votre question, je dirais que si on suit l’histoire récente de Koungheul, on se rend compte que les préoccupations dont souffre la ville ne sont pas prises en charge par les politiques du département. Le Président de la République a nommé des fils de Koungheul dans des postes stratégiques mais ces derniers ne font pas grand choses pour les populations locales ».

Pourvu qu’elle ne soit pas une politique politicienne, la politique  doit avant tout viser le développement et le bien-être. Cependant, à l’en croire,  Monsieur El Hadji GUEYE estime : «  la ville de Koungheul n’a pas changé de visage car même  si un aïeul revenait sur terre, il irait directement chez lui parce que Koungheul n’a pas changé ».

Selon El Hadji GUEYE, avec l’avènement du Président Macky SALL, on espérait des lendemains meilleurs mais tous nos espoirs se sont dissipés. Il y a, en effet, trop de problèmes que les Koungheulois rencontrent au quotidien : 

« Au niveau de la commune de Koungheul, une grande partie de la population n’a pas accès à l’eau. Il y a aussi un problème criard d’électricité au point que quand il ya coupure de courant, il ya coupure d’eau. La politique locale ne fonctionne pas, la ville a beaucoup de maux qu’il faut soigner. Ça ne marche pas du tout dans l’espace communal, les dirigeants de la mairie ne travaillent pas » dixit El GUEYE.

En ce qui concerne les questions relatives à l’emploi et à la promotion des jeunes du département de Koungheul,  l’invité de Dalaal Gaan recadre les choses : « j’ai toujours été au service de ma communauté. Etudiant, on a fait beaucoup de choses pour améliorer les conditions de vie de nos frères. Je ne fais pas partie de ceux  qui disent que Koungheul n’a pas de doléances : les jeunes de Koungheul ont besoin d’emploi et de promotion, les femmes ont besoin d’être accompagnées dans leurs activités, les populations veulent de l’électricité et de l’eau, le lycée de Koungheul a besoin aussi de salles de classe ».

S’agissant du mouvement sportif, El Hadji GUEYE déplore cet état de fait : « Cette année, on n’a noté aucune violence, les Navétanes sont paisibles mais les ASC n’ont pas joué plus de cinq matches. Alors, c’est un échec ». Sous ce rapport, El Hadji GUEYE recadre : « je ne suis pas membre du bureau zonal mais j’avoue qu’il se caractérise par incompétence et son  inutilité à servir le mouvement sportif ».

L’invité d’Amadou Mactar SARR pense que Koungheul ne manque pas de jeunes de valeur et d’éthique capables d’emmener le sport à bon port mais il ya aussi ceux qui sont prêts à tout saboter afin de sauvegarder leurs intérêts immédiats. D’ailleurs, lors de l’élection du président de la zone 1/B, El hadji GUEYE clarifie : « on avait prévu en cas d’élection de jouer au moins quatre finales par saison mais au dernier moment il y a des délégués qui ont fait volte face. C’est une leçon que nous avons bien apprise pour nous préparer davantage dans les combats de demain ».

En terminant son speech, le jeune professeur d’Anglais passionné de foot rassure qu’il n’est pas exclu de se présenter candidat en 2019 à la municipalité de Koungheul.

https://soundcloud.com/koungheul-info/dalal-gaan-avec-elhadji-gueye-ancien-president-ameek

Amadou Mactar SARR & Mbaye DIENG

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *