LE PRESIDENT DU CONSEIL DEPATEMENTAL DE KOUNGHEUL VISITE LA FERME AGRICOLE DE MISSIRAH WADENE(images)

Le président du conseil départemental de Koungheul, Monsieur Assane DIOP a visité ce matin la  ferme agricole de Missirah Wadéne pour laquelle les propriétaires ont bénéficié d’un projet financé par le  projet d’appui à la sécurité alimentaire dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine (PASA-LOUMAKAF)

  En visite de travail dans la commune d’arrondissement de Missirah Wadéne pour partager le Programme de Développement Économique et Social de Koungheul (PRODESK), le président du conseil départemental Monsieur Assane DIOP a fait un crochet à la ferme agricole de Missirah.Il a été accueilli  par le préfet de Missirah Wadéne, Monsieur Djidiack KITAL, les maires des communes de Missirah, Maka Yop et Gainthé Pathé et plusieurs autres officiels.

   Sur place le  technicien de PASA LOUMAKAF et les propriétaires de la ferme ont expliqué  au Ministre Assane DIOP le modèle de ferme qui repose sur une « logique de modernisation de l’agriculture sénégalaise. » 

 « Il y a un programme de 07  fermes agricoles en cours de réalisation dans les trois communes de Koungheul dans le cadre d’un partenariat à frais partagés entre le projet l’Etat du Sénégal et les propriétaires », a expliqué le technicien de PASA.

  L’objectif de ce projet est « d’améliorer la sécurité alimentaire, la diversification de la production, la lutte contre la pauvreté et la malnutrition, et la création d’emplois agricoles soutenables parmi les jeunes et les femmes à travers l’horticulture, l’arboriculture fruitière, l’aviculture et la pisciculture ».

  Sur une superficie entre un et deux hectares, ces modèles de ferme sont dotés d’un puits équipé, d’une pompe solaire, d’une parcelle maraichère, d’un bassin piscicole et d’un poulailler.  « Pour la première fois l’état du Sénégal initie une subvention à l’investissement agricole. Il ne subventionnait que les intrants ou semences », a poursuivi l’un des propriétaires.

   « Le propriétaire peut se retrouver avec un chiffre d’affaires de 4 000 000 francs par année. Ici, dans cette ferme agricole, il emploie déjà 45 ouvriers agricoles.  L’état les appuie dans l’obtention du financement mais en réalité ce sont eux qui aident l’état dans sa mission de création d’emplois et de richesses », s’est réjoui le représentant de PASALOUMAKAF

 Tirant les conclusions de sa visite Assane Diop Président du Conseil Départemental de Koungheul a exprimé sa grande satisfaction par rapport aux projets structurants du gouvernement notamment en milieu rural qui sont un moyen de lutter contre la pauvreté par le travail. Il rappelle que c’est dans cette dynamique que s’inscrivent le Programme de Développement Économique et Social de Koungheul (PRODESK) avec les volets agriculture, élevage et pole aliments de bétail.

 Le Ministre Assane Diop venait de partager le projet aux maires de l’arrondissement en présence des chefs de services, présidents de coopératives et de GIE, du Conseil départemental de la jeunesse, des gros producteurs sous la présidence du Sous Préfet.

  

Dans le cadre de ce projet qui cible les trois commune du département, PASA LOUMAKAF assure la mise en œuvre des activités avec un paquet de services d’accompagnement allant de l’intermédiation financière pour l’obtention de crédits à la sécurité foncière des propriétaires en passant par la formation et le conseil agricole ainsi que la maitrise des technologies comme l’irrigation par le système goute à goute et l’énergie solaire.

 

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *