Ralliement à l’APR : Madiama SECK premier Adjoint au maire de Ribot Escale dépose ses baluchons dans le Macky : « Je précise que c’est le biais de l’IRM de ABL que j’ai quitté l’AFP pour rejoindre l’APR » déclare Monsieur SECK

Lors du lancement du mouvement IRM coordonné par Alioune Badara LY à Koungheul, en présence des responsables politiques et des militants de l’APR. L’objectif de ce mouvement, d’après son coordonnateur, est la réélection de  Macky SALL au premier tour en 2019. Madiama SECK,  coordonnateur communal de l’AFP, membre Fondateur de Benno Bokou Yakaar, par ailleurs premier Adjoint au maire de Ribot, déclaré publiquement qu’il a quitté l’Alliance des Forces du Progrès(AFP) pour rejoindre les rangs de l’Alliance Pour la République(APR), parti du président Macky Sall pour l’élection présidentielle de 2019.

Qui l’aurait dit, l’on aurait démenti, Madiama SECK un  fidèle militant de l’AFP et non moins coordonnateur communal de l’AFP, membre Fondateur de Benno Bokou Yakaar, par ailleurs premier Adjoint au maire de Ribot escale rejoint l’Alliance pour  la république (APR) par le biais du Mouvement IRM coordonné par Alioune Badara LY.

Le candidat de l’IPD lors des élections législatives a annoncé son  départ de l’AFP en compagnie de plusieurs de ses  proches lors du lancement de l’IRM en disant : « j’ai quitté l’Alliance des Forces du Progrès(AFP) pour rejoindre les rangs de l’Alliance Pour la République(APR). En effet, je n’ai  pas fortuitement ou d’une manière politicienne mais je suis convaincu en tant que ruraliste des réalisations du Président Macky SALL dans le cadre du PUDC avec des pistes et une électrification rurale qui ne sont plus des rêves mais des réalités. Je  précise encore une fois que c’est le biais de l’IRM que j’ai quitté l’AFP pour rejoindre l’APR ».

Toutefois faut-il le dire, Monsieur  SECK en tant qu’opérateur économique appelle le chef de l’Etat à faire de la campagne agricole son affaire personnelle parce qu’il y’a « beaucoup de lenteurs notées à la SONACOS Sa ».  

Concernant l’Initiatives pour la Réélection de Macky en 2019, Monsieur SECK déclare que : « je suis et serai toujours prêt à accompagner Alioune Badara LY dans toutes ses œuvres. Ainsi j’avoue que je ferai tout possible pour qu’il réussisse le pari qu’il s’est fixé ».

Un ralliement qui provoque une grande saignée dans le camp de l’AFP, car avec ce départ, le parti de NIASS perd un  fidèle militant dans la commune de ribot.

Amadou Mactar SARR

.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *