Xibaarubambuk.com : Entretien avec M. Arfang SECK, inspecteur de l’Education et de la Formation de Koungheul : « Je n’ai pas encore atteint mon objectif. Le jour où je ne verrai plus d’enfants dans les rues de Koungheul, c’est là le début d’une réussite » dixit Arfang SECK. (vidéo)

Monsieur Arfang SECK est l’Inspecteur de l’Education et de la Formation du département de Koungheul. Affecté à Koungheul depuis Juillet 2015, Arfang SECK se définit par son ouverture, sa disponibilité et sa rigueur dans le travail. Invité par Amadou Mactar SARR, il répond aux questions relatives à l’école et à sa gestion.

L’ordre national de chevalier du lion en 2017, l’IEF de Koungheul n’a récolté que les fruits que lui et son équipe ont semés. Déjà en 2015, le taux de réussite au CFEE était de 32% contre 63% en 2016 et 64% en 2017. Dans l’entretien, Arfang SECK le précise en ces termes : « nous avons une bonne équipe qui travaille avec engagement et dévouement. C’est la qualité du travail bien fait qui a donné ces résultats ».

En faisant le bilan des deux dernières années de l’Inspection de l’Education et de la Formation de Koungheul, Monsieur SECK estime : « le bilan est positif car le travail est  bien fait. « le bilan est positif parce que c’est le fruit d’un travail bien fait. Nous avons une bonne équipe qui travaille avec engagement et dévouement. C’est la qualité du travail qui a donné ces résultats  C’est l’occasion de remercier mes collaborateurs, les quatre inspecteurs, le personnel administratif qui travaillent d’arrache pied pour l’éducation des enfants de Koungheul »

En ce qui concerne les financements de l’éducation et la politique sportive, monsieur SECK pense que les fonds alloués au secteur éducatif seront utiles à Koungheul car il y a beaucoup de choses à faire.

Dans le département de Koungheul, 40 enseignants sont partis contre 10 arrivés, face à cette situation alarmante, Arfang SECK lance un vibrant appel aux instituteurs originaires du département : « je lance un appel aux enseignants Koungheulois à rejoindre le département de Koungheul pour combler le manque d’enseignants au niveau départementale ».

Les enseignants sont en grève au moment où le gouvernement cherche des voies et moyens pour booster le secteur éducatif, Arfang SECK pense que les grèves sont normales mais il faut trouver rapidement des solutions pour régler une bonne fois pour toute la situation qui prévaut.

A Koungheul, la scolarisation des jeunes filles est un véritable défi à relever. L’IEF affirme à ce propos : « nous jouons un rôle important en ce sens parce que les petites filles sont de plus en plus intéressées par l’école. D’ailleurs, en 2015 une élève de l’Ecole Elémentaire El hadji Alioune DIOP de Koungheul a réussi le concours d’entrée au prestigieux lycée Mariama BA de Gorée ».

L’objectif de monsieur Arfang SECK demeure l’éducation pour tous les enfants du terroir. Il se veut cohérent : « je n’ai pas encore atteint mon objectif. Le jour où je ne verrai plus d’enfants dans les rues de Koungheul, c’est là le début d’une réussite ».

Peut-on espérer avoir cette année plus de réussite au CFEE et au BFEM ? L’IEF de Koungheul répond  par affirmatif car l’année dernière, le département de Koungheul est premier au CFEE et deuxième au BFEM au niveau régional. Mais cette année, selon Arfang SECK, l’objectif de l’IEF est d’être premier aussi bien au CFEE qu’au BFEM.

Par rapport aux renouvellements des Comités de Gestion des Ecoles, l’Inspecteur  donne une information : « dans quelques jours, les renouvellements  des CGE auront lieu ».

Finalement, on peut retenir avec l’IEF de Koungheul que le département a une centaine d’écoles élémentaires, 5 cases des tout petits, une garderie communautaire, 9 collèges publics, 2 collèges privés et 5 daaras modernes où l’Etat contribue au bon fonctionnement et à l’éducation des élèves.

Entretien réalisé par Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *