Xibaarubambuk.com/ finale de la coupe du Conseil départemental de Koungheul, le tournoi de lutte innovation majeure de cette année.

Cette année, le Conseil Départemental de Koungheul a vraiment innové. Après la finale de l’après midi, la nuit était sanctionnée par un tournoi de lutte régional qui a vu la participation de beaucoup de lutteurs du Ndoucoumbane et du Bambouck. Ils se sont rivalisés d’ardeur de forces et de tactiques. Le président du CDK le ministre Assane DIOP se dit satisfait de l’organisation de la finale  2018.

Le président du Conseil Départemental est le parrain idéal de la coupe départementale. Celle-ci est un fort rendez-vous sportif  où les meilleures équipes du département se rencontrent. Après la promotion des jeunes talents, l’innovation majeure de cette année est le tournoi de lutte.

Tout le sait, la lutte est un sport mais un sport traditionnel. Elle est aussi un moment riche en cultures. Or, le sport est une compétence transférée aux Collectivités Locales. Le Président du Conseil départemental de Koungheul Assane DIOP le sait pertinemment. C’est pourquoi, il n’a ménagé aucun effort pour le pari de l’organisation.

Les lutteurs se sont donnés en spectacle, les uns défiant les autres bien avant même le début du tournoi. Des «  touss », des danses et les chorégraphies des lutteurs teintent le décor. Le spectacle était au rendez car les « mbeurs » comme Commandant, Hollinguns, Boy Mbaye et Gourdin ont émerveillé le public venu jovialement suivre les séances de combats traditionnels.

D’ailleurs, ces quatre  lutteurs se sont croisés en demi-finales où Boye Mbaye a perdu devant Hollinguns et Gourdin a pris le dessus sur Commandant.

Après un rude combat le meilleur a gagné ;  Hollinguns est parti avec une enveloppe de 150 000FCFA et le vaincu Gourdin empoche 100 000FCFA.

À la fin du tournoi, le Ministre Assane DIOP, s’adressant à la foule,  déclare qu’il  compte pleinement faire la promotion des jeunes du département de Koungheul épris de talents et de génie créateur de jauger leurs savoirs -faire. Il estime que la jeunesse du Bambouck ne manque pas de créativité. Les jeunes, selon AD, occupent une place importante dans la vision du Président de la République centrée sur le Plan Sénégal Emergent.

Enfin, qui commence bien finit bien. C’est dans la joie et la ferveur sportive que la cérémonie a pris fin, occasionnant ainsi pleins de commentaire. 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *