Xibaarubambuk.com/ Le PRODESK, la Clé de voute du développement Economique et Social du département de Koungheul : « nous restons persuadés que nous pouvons compter sur nos partenaires stratégiques que sont l’ONFP, le BIT, la coopération luxembourgeoise que nous ne manquerons pas de solliciter, une fois que nous aurons identifié et affiné tous nos besoins de formation » dixit le ministre Assane DIOP, Président du Conseil Départemental de Koungheul.

Organisée par le Conseil Départemental de Koungheul à l’Ecole catholique Saint Antoine de Padoue, ce samedi 12 mai 2018 est la journée d’information et d’Echanges sur l’Accompagnement de l’Office National de Formation Professionnelle dans la mise en œuvre du Programme de Développement Economique et Social de Koungheul. Présidée par le préfet  de Koungheul en présence du Directeur général de l’Office National de Formation Professionnelle Sanoussi DIAKITE, du représentant de François MURANGIRA du Bureau International du Travail Dieudonné NAHIMANA, de monsieur Bakary BO de la coopération luxembourgeoise, du directeur de l’ARD, des maires du département, les chefs de services départementaux, les ONG, les Conseils départemental et communal de la jeunesse et l’ensemble de tous les conseillers départementaux,  la cérémonie de lancement du PRODESK a été une véritable réussite.

Jamais un programme de développement n’a été aussi bien conçu que le PRODESK. Venu présider la cérémonie du lancement, le préfet de Koungheul M. Abdou Khadre Diack NDIAYE s’en félicite : « je voudrais, à l’entame de mes propos, remercier vivement le ministre Assane DIOP, Président du Conseil Départemental de Koungheul qui a bien voulu nous associer à cette importante rencontre. Il est important de souligner que pour nous, cette rencontre vient à point nommé et entre en droite  ligne de la politique du Chef de l’Etat qui a décidé de   faire de l’exercice 2018, une année sociale, dédiée aux jeunes, aux femmes, aux enfants, aux personnes âgées et celles vivant avec un handicap ».

Le représentant de l’exécutif dans le département de Koungheul salue cette initiative du Président du Conseil départemental car la formation technique et professionnelle est la clé, de nos jours, de tout développement : « c’est dans cette optique que le Chef de l’Etat a demandé au Premier Ministre de lui soumettre, un programme d’urgence pour l’emploi et la promotion de l’entreprenariat rapide des jeunes ».

Cette vision du préfet trouve  son répondant dans l’analyse de Monsieur Dieudonné NAHIMANA, représentant du BIT. C’est vrai, les jeunes de Koungheul ont beaucoup d’activités,  qui pourraient leur permettent d’avoir des revenus afin de vivre décemment. Ainsi déclare Monsieur NAHIMANA : « j’éprouve le plaisir d’être ce matin à vos cotés à l’occasion de ce forum qui est placé sous le signe d’une meilleure implication des acteurs nationaux notamment ceux relevant du Conseil départemental de Koungheul ».

En réalité, le BIT accorde une attention particulière au PRODESK : « le Bureau International du Travail est convaincu de la pertinence de la tenue de l’activité qui nous réunit aujourd’hui car il sait que rien de durable ne peut se faire en matière de formation professionnelle et technique sans l’implication au niveau local, de tous les acteurs et services de l’Etat   concernés ».

Le BIT rassure que le PIC IV a pour ambition de développer une approche de la formation professionnelle et technique résolument orientée vers l’auto-emploi et l’emploi salarié, rassure l’envoyé spécial du BIT à Koungheul. Il a par ailleurs annoncé que le département de Koungheul fera parti de ce qui vont bénéficier de la formation dans PIC IV

En prenant la parole, le ministre Assane DIOP, Président du CDK, a d’abord remercié les invités qui ont honoré de leur présence la cérémonie avant de préciser : « j’ai la conviction, et je pense la partager avec chacun d’entre nous, honorables invités, que notre raccourci pour atteindre les ODD passe nécessairement par le développement de la Formation professionnelle. Monsieur le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, l’a si bien compris qu’il a accordé une grande priorité à l’enseignement des sciences et techniques, en particulier à la formation professionnelle ».

Le PRODESK est un outil de développement économique et social, il permettra aux jeunes du département d’auto-employer et aux femmes d’avoir des métiers qui répondent aux besoins du marché grâce au Centre de Formation technique et professionnel : « nous estimons que pour asseoir les bonnes bases de sa mise en œuvre, le PRODESK a besoin d’identifier et de dérouler un programme de renforcement des capacités techniques des acteurs pour la concrétisation des projets structurants qui le sous-entendent ».

Le Conseil départemental est convaincu que le PRODESK est la clé de voute qui mène au développement du département de Koungheul. En collaboration avec le BIT, l’ONFP, la coopération luxembourgeoise et l’ensemble des partenaires au développement, le CDK est persuadé que le PRODESK aura les résultats escomptés : « nous restons persuadés que nous pouvons compter sur nos partenaires stratégiques que sont l’ONFP, le BIT, la coopération luxembourgeoise que nous ne manquerons pas de solliciter, une fois que nous aurons identifié et affiné  tous nos besoins de formation » dixit le ministre Assane DIOP.

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *