Xibaarubambuk.com/ L’Institut El Hadji Saed SECK de Khourdane est inauguré en présence des autorités administratives et locales du département: « j’ai financé la construction de cet institut El Hadji Saed SECK à Khourdane par mes propres moyens pour inviter les élèves et la communauté à l’Enseignement, l’Education et la Discipline à la lumière du Coran et de la Sunnah en partenariat avec tous les musulmans »dixit Cherif Modou Habib SECK(vidéo)

Inauguré ce Dimanche 13 mai en présence du Préfet de Koungheul et de son adjoint, du maire d’Ida Mouride, L’Institut El Hadji Saed SECK de Khourdane  pour l’Enseignement, l’Education et la Discipline à la lumière du Coran et de la Sunnah est financé par Cherif Modou Habib SECK le fils du marabout de Khourdane à un coup de plus de 72 millions. Cet institut recevra 400 élèves venus d’horizons différents et 8 enseignants qui seront pris en charge par l’institut La cérémonie a vu aussi la présence du commandant de Brigade de la Gendarmerie ainsi que l’ensemble des chefs de services techniques du département de Koungheul.

La cérémonie d’inauguration de l’Institut Islamique El Hadji Saed SECK de Khourdane s’est déroulée dans une véritable ferveur musulmane. L’islam est une religion de valeurs, de tolérance mais surtout de connaissance. Cherif Mouhamadou Habib SECK le sait parfaitement.

C’est pourquoi, il a financé la construction de cet Institut pour inculquer les valeurs intrinsèques qui font le bon musulman mais aussi donner aux enfants des connaissances qui leur permettent à l’avenir de participer activement et dignement au développement de notre pays. L’objectif de cette école est «l’Enseignement, l’Education et la Discipline à la lumière du Coran et de la Sunnah en partenariat avec tous les musulmans ».

Le préfet de Koungheul Abdou Khadre Diack NDIAYE se réjouit non seulement de sa présence  mais félicite  Cherif Mouhamadou Habib SECK pour cet acte citoyen qui consiste à construire un Institut Islamique à Khourdane pour inculquer des valeurs dès le bas-âge aux enfants : « l’Institut El Hadji Saed SECK de Khourdane  pour l’Enseignement, l’Education et la Discipline à la lumière du Coran et de la Sunnah que nous venons d’inaugurer répond à la politique de l’Etat du Sénégal qui a fait des daaras l’une de ses priorités ».

C’est la raison pour laquelle, le représentant de l’exécutif à Koungheul estime que cet Institut aura l’accompagnement du gouvernement dans sa politique éducative. En matière de conditions de vie et d’apprentissage, Cet institut a tout ce qu’il lui faut pour persévérer et former beaucoup d’âme dans les années à venir.

Construit avec plus de 72 millions F par Cherif Mouhamadou Habib SECK, l’institut El  Hadji Saed SECK de Khourdane recevra 400 apprenants qui vont vivre dans l’internat et  qui seront pris en charge, 8 enseignants seront aussi recrutés et  payés par ce valeureux fils du marabout.  L’internat de l’Institut a des chambres équipées de ventilateurs et de télévision, tout un confort. Il y a une grande bibliothèque  qui permet, bien entendu, un bon climat d’enseignement et d’éducation.

Le promoteur Cherif Mouhamadou Habib SECK se dit satisfait de cette cérémonie d’inauguration qui est venue, selon lui, à son heure. Le fils du marabout de Khourdane pense que «  l’Islam est une religion de paix mais aussi d’éducation et de discipline, c’est en faisant connaitre aux enfants la sunnah et les préceptes de l’Islam que nous pourrons saisir l’enseignement du Coran ».

 Ainsi ajoute Serigne Modou Habib SECK : «  j’ai financé la construction de cet institut El Hadji Saed SECK à Khourdane par mes propres moyens pour inviter les élèves et la communauté à  l’Enseignement, l’Education et la Discipline à la lumière du Coran et de la Sunnah en partenariat avec tous les musulmans ».

En réalité, ce qu’on peut retenir de cette inauguration, c’est que Cherif Mouhamadou Habib SECK est un modèle de citoyenneté, un homme de valeurs et de vertus qui œuvre pour la communauté et Dieu. Dans le Saint Coran, Allah Soub hana Wa Tallah dit : « le Meilleur des Hommes est celui qui apprend le Coran puis l’enseigne ».

Cherif Mouhamadou Habib SECK, en finançant la construction de ce prestigieux Institut, participe par là à construire les meilleurs hommes de notre pays.

Enfin il appartient au gouvernement et au Président de la République SE Macky SALL de l’appuyer afin que les objectifs escomptés puissent être réalisables dans un futur proche et, cela au grand bénéfice du département de Koungheul en particulier et du Sénégal en général puisque des élèves de différentes localités seront reçus à  l’institut El Hadji Saed SECK de Khourdane  pour l’Enseignement, l’Education et la Discipline à la lumière du Coran et de la Sunnah.


Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *