Xibaarubambuk.com/ Un nouveau phénomène à Koungheul, les jeunes envahissent le terrain de Basketball et derrière le cinéma la nuit pour s’entrainer : « notre commune est pauvre en infrastructures sportives »scandent les sportifs(images)

Quand on n’a pas ce que l’on veut, on se contente de ce que l’on a, dit l’adage. Les enfants et les jeunes de Koungheul l’apprennent à leurs dépens. Un phénomène nouveau est né à Koungheul : férus des sports, passionnés de football pour les uns et Basket, d’athlétisme, d’handball … pour les autres, ils se retrouvent chaque soir soit au terrain de basketball de la commune soit derrière le cinéma pour s’entrainer.

 Nombreux sont ceux parmi les jeunes de Koungheul retrouvés au terrain de Basket qui décrient l’état du terrain et exigent l’ouverture immédiate du stade municipal : « nous n’avons pas d’espaces publics dans la commune parce que tous les terrains sont vendus » scandent les sportifs.

Les jeunes de Koungheul aiment le sport mais n’ont pas d’espaces sportifs  leur permettant de s’exceller dans les domaines sportifs. Des talents dans les domaines du football, basketball, handball, athlétisme et autres, Koungheul n’en manque pas. Toutefois est-il possible de constater que la mairie de Koungheul ne fait aucun effort en ce sens car il n’y a pas de politiques sportives dignes de ce nom.

Interrogé, un jeune fustige la municipalité : « chaque année, on nous fait savoir que le stade municipal  va s’ouvrir mais c’est des radotages. La mairie de Koungheul n’est capable de rien du tout en termes de politiques de la jeunesse et du sport ».

Le Basketteur  L. DIOUF se dit déçu en tant que jeune originaire de la ville de Koungheul parce qu’il y a des jeunes talentueux dans tous les sports mais le soir ils se retrouvent tous au terrain de Basket pour s’entrainer : «  cette situation est déplorable pour une localité qui a plein de talents. Il n’y a qu’un lieu pour faire de l’Athlétisme, pour jouer au Basketball ou Handball, Pétanque :  le terrain de basket ». Mais, pour rappel, le terrain derrière le cinéma n’appartient pas à la commune mais à tierce personne.

Les jeunes filles ne sont pas en reste, elles aiment aussi le sport mais elles ne sont pas encouragées car elles crient : « notre commune est pauvre en infrastructures sportives ». D’ailleurs, le handballeur M. NDIAYE estime que la mairie de Koungheul a failli à sa mission depuis belle lurette et il faut une délégation spéciale pour le reste de leur mandat : « Nous exigeons l’ouverture immédiate du stade municipal avant les prochains Navétanes et la réfection sans délai du terrain de Basket. Sinon nous demandons au gouvernement du Sénégal de mettre la commune de Koungheul sur délégation spéciale ».

Finalement, ce qu’on peut retenir c’est qu’il n’y a pas de sécurité  dans les endroits où les enfants s’entrainent car les jeunes sont entassés au terrain de basket et il n’y a pas de lumière derrière le cinéma. Il y a beaucoup de doléances qui ne sont jamais satisfaites par le maire de Koungheul et son équipe : ouverture du stade municipal, la réfection du terrain de Basket, l’aménagement d’autres espaces jeunes, l’accompagnement de toutes les disciplines sportives, la promotion du football.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *