Xibaarubambuk.com/ un CDD relatif à la préparation des examens scolaires tenu à Koungheul : « Pour un bon déroulement des examens, les maires, les CGE, les APE, sont sollicités pour l’accueil et l’hébergement des commissions et des présidents de jury surtout dans les communes rurales » dixit le SG de l’IEF

Le lundi 11 juin 2018 dans les locaux de la bibliothèque communale de Koungheul, s’est tenu le Comité Départemental de Développement relatif à la préparation des examens scolaires. Etaient présents tous les sous-préfets des 3 arrondissements que compte le département, les maires, les chefs de services départementaux, les principaux de collège, les inspecteurs de l’Education et les autres familles d’acteurs . La rencontre présidée par l’adjoint au préfet, a essentiellement porté sur les points suivants : Rappel des statistiques du CFEE et du BFEM des trois dernières années, Partage du dispositif organisationnel proposé, Expression de besoins, mesures et recommandations.

 La séance a été ouverte à 10h 35mn par monsieur le préfet qui a d’abord salué l’assistance avant de solliciter la formulation  de prières pour une bonne tenue du CDD. A sa suite l’IEF de Koungheul a pris la parole pour se féliciter des résultats obtenus au CFEE et de ce fait remercier tous les acteurs ayant contribué à cette performance notamment les enseignants qui opérationnalisent les contenus des enseignements apprentissages. Sur sa proposition, des prières ont été formulées à l’endroit des élèves rappelés à Dieu. 

Après son intervention, le Secrétaire Général de l’IEF a présenté le rapport introductif sur la préparation des examens scolaires. Il a très rapidement rappelé qu’une bonne organisation des examens, la création de bonnes conditions d’accueil peuvent augurer des résultats fiables objectifs et contribuent à l’amélioration des performances. Abordant le premier point le SG est revenu de long en large sur les résultats du CFEE et du BFEM ces trois dernières années en les commentant.

Ainsi avance-t-il les résultats obtenus en 2017 sont meilleurs que ceux de 2016 puisque le taux de réussite au CFEE a connu un bond de 1.29%. Koungheul s’est ainsi classé 1er au niveau académique. Ces taux enregistrés lors des deux dernières années (63,68%-64,97%) comparés à ceux de l’IA (53,27 % -57,42 %), demeurent satisfaisants. Toutefois poursuit-il des efforts doivent être consentis pour atteindre au moins la barre des 65%.

Rappelant les résultats du BFEM qui a connu une baisse considérable (79,79% en 2015 et 79,30% en 2016 et 60,55% en 2017), le Secrétaire Général de l’IEF souligne que Koungheul compte relever la barre et avoir un taux conséquent. Ensuite au nom de l’IEF, il a rendu un hommage bien mérité aux principaux, aux professeurs des CEM, aux collectivités locales, au conseil départemental pour les efforts consentis.  

Dans le cadre de l’organisation du CFEE, il a précisé l’existence de 14 centres dans le département: 6 centres dans la commune  de Koungheul et 8  dans les autres communes environnantes. Pour le BFEM 6 centres sont prévus. Quant au Baccalauréat deux centres sont retenus : Le lycée de Koungheul et Koungheul commune 2.

Pour un bon déroulement des examens a-t-il ajouté, les maires, les CGE, les APE, sont sollicités pour l’accueil et l’hébergement des commissions et des présidents de jury surtout dans les communes rurales. Cependant, il a noté la création de deux nouveaux centres celui du CEM de Koumbidia et de l’’EFA de Koungheul qui accueille tous les candidats des EFA. C’est pourquoi il a lancé un appel aux maires de Missirah et de Maka yop dont les candidats (venant des EFA rurales) doivent se déplacer jusqu’à Koungheul pour qu’ils les appuient, les accompagnent respectivement les candidats venant de Ainoumane Dramé et de Médina de Gouye quant à leur restauration et leur transport à Koungheul.

Et le secrétaire général de l’IEF M. NGOM de souligner les besoins les plus pressants afférents à ces examens à savoir la sécurisation des centres et l’appui nécessaire en logistique pour le transport des épreuves et des présidents de centre. Il a par la suite donné des recommandations relatives à l’objectivité dans la correction des copies au BFEM en tenant compte des critères d’évaluation conformément aux principes de l’Approche Par les Compétences. Il a également invité les parents, le CGE et l’APE à convoyer des candidats non résidentiels venant des villages loin du centre à leur lieu d’examen, au plus tard la veille, avant de remercier les autorités préfectorales, les maires, la gendarmerie nationale, les sapeurs-pompiers, les parents d’élèves et les partenaires techniques et financiers etc.

Après l’exposé du SG, s’en est suivi le débat. Tour à tour les engagements ont été pris par les acteurs notamment la gendarmerie nationale, les sapeurs-pompiers et les maires. Des suggestions ont été émises par l’assistance pour une bonne organisation des examens. Enfin l’IEF a remercié tous les acteurs de leur détermination à satisfaire les besoins de l’institution liés à la préparation de ces évaluations. Après un moment de prières à 13h, l’adjoint au préfet a levé la séance.

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *