Xibaarubambuk.com/ L’émission Clairvoyance reçoit Ibrahima BADIANE dit Petit, Directeur de Cabinet du maire de Koungheul : « je ne suis disponible que pour Koungheul »

A son cinquième numéro, l’émission clairvoyance reçoit Monsieur Ibrahima BADIANE dit Petit, Directeur de Cabinet du maire de Koungheul. Il a en charge le Service Technique de l’Hygiène et de l’Assainissement de la commune . Animée par Mbaye DIENG, Clairvoyance est une tribune qui permet aux leaders d’opinions et aux acteurs de développement de révéler au public Koungheulois les vérités que nous ne savons pas. Dans ce numéro, l’invité de Clairvoyance analyse la situation politique actuelle qui prévaut à Koungheul. Il a parlé de ses relations amicales avec l’honorable député Fanta SALL,  de sa démission au Conseil municipal, mais aussi et surtout  il appelle les jeunes de Koungheul à la formation et à l’emploi pour avoir une vie décente.

A la question « quelle est la situation politique qui prévaut à Koungheul ? »,

le Directeur de cabinet du maire de Koungheul répond en ces termes : « il y a une manière de faire de la politique. On ne fait pas de la politique pour injurier ou manquer de respect à l’autre mais pour participer au développement de la communauté ».

 De là, Petit admet qu’il est temps à Koungheul de cesser la politique politicienne car elle ne pourra pas nous emmener au bon port : « la critique est essentielle quand elle est objective mais critiquer pour critiquer est vraiment vide de sens. Avant tout, nous devons savoir que Koungheul nous appartient, alors il n’est pas opportun de nous combattre politiquement. Actuellement, le vrai débat c’est comment faire pour développer le département de Koungheul » déclare I. BADIANE.

Quelles sont vos relations avec l’honorable député Fanta SALL au point de la défendre contre ses pourfendeurs ?

L’invité de Clairvoyance précise à ce propos : « je n’ai que des relations amicales avec Fanta SALL. Elle me respecte, moi aussi de même. Elle me demande mon avis sur pas mal de sujets et je lui donne toujours mon opinion. Cependant, il faut reconnaître qu’elle est légitime car elle nous représente à l’Assemblée nationale. Elle était suppléante, la titulaire a démissionné, elle a pris sa place, alors il faut respecter les règles du jeu démocratique. Elle doit défendre son groupe parlementaire, c’est son droit le plus absolu ».

Dans cette même perspective, Petit déclare : « Certains disent que c’est Mayacine CAMARA et Assane DIOP qui ont élu les députés Fanta SALL et Yaya SOW en oubliant que ce sont les électeurs du département qui ont voté pour eux. Qu’on le veuille ou non, ils sont légitimes. C’est un manque de respect de ne pas l’accepter. Donc, nous devons les soutenir dans leurs missions en leur donnant des conseils : par exemple si le Ministère des infrastructures vient à l’Assemblée Nationale, ils doivent lui exposer  les doléances du département de Koungheul, la route Maka Yop- Mbaye  Mbaye doit être bitumée pour faciliter les déplacements des populations ».

Pourquoi avez-vous démissionné de votre poste de Directeur de Cabinet du maire ? En apportant sa réponse, Ibrahima BADIANE se veut clair : « je n’ai pas démissionné de mon poste de Directeur de Cabinet du maire mais du Conseil municipal de Koungheul non pas pour convenance personnelle mais parce que j’avais beaucoup d’activités à mener et celles-ci m’empêchaient de jouer mon rôle de Conseil. Je reste et demeure le DC du maire car j’ai des dossiers à gérer. Qui plus est, je suis le chef du service technique de l’Hygiène et de l’Assainissement de la mairie ».

Selon Monsieur BADIANE, la mairie de Koungheul a réussi beaucoup de projets allant de l’assainissement à l’éclairage public de la ville : « depuis 2009, la mairie de Koungheul a réalisé bon nombre de projets pour le bien-être de la population. En effet, 14 km d’addition d’eau sont réalisés dans la commune à Touba-Koungheul et à Niassène sans oublier l’éclairage public et le PASAK  qui sont aujourd’hui visibles. Sur les plans sanitaire, éducatif, sportif et autres, la municipalité assure ses compétence. Le poste de Santé de Touba Koungheul en est une illustration, c’est en partenariat avec l’UE qu’il a vu le jour. Mais, tout n’est pas rose parce qu’il faut le reconnaitre il y a des choses qui n’ont pas été faites ».

Etes-vous déçu par le maire de Koungheul Mayacine CAMARA ?

Notre invité apporte une réponse claire : « je ne suis pas déçu par le maire mais il faut savoir que l’absence de la figure du maire est la conséquence des malentendus  notées au niveau de la mairie. En 2009, on avait une bonne équipe municipale composée de jeunes intègres qui disaient la vérité au maire, je veux nommer si ma mémoire est bonne Ahmadou GAYE dit Diaga, François Calixte SAGNA et Abdou Soulèye KIDIERA. Mais en 2014, elle a complètement changé ; le maire absent, le désordre total dans les prises de décision ».

Parlant de l’élection présidentielle de 2019 Ibrahima BADIANE estime que le Président doit davantage réduire les souffrances des Sénégalais s’il veut être réélu au premier tour parce que ça ne va pas, il y a des sénégalais qui n’arrivent toujours pas à joindre les deux bouts. Candidat  à la mairie en 2019 aux élections locales, Petit crée le suspens : « je ne suis disponible que pour Koungheul ».

Au finish, Ibrahima BADIANE n’a pas manqué de rappeler aux jeunes de Koungheul ceci : « il faut éviter d’être des boucliers des leaders politiques pour être des acteurs de développer. Aucun jeune ne doit accepter d’être utilisé à des fins personnelles. Les jeunes Koungheulois n’ont pas besoin des 5000 F qu’on leur remet après services rendus mais de formation car c’est avec une bonne formation qu’ils peuvent accéder à l’emploi  et c’est avec l’emploi qu’ils peuvent retrouver une vie meilleure ».

Mbaye DIENG dit Gréc

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *