Xibaarubambuk.com/ Entretien avec El Hadji GUEYE, responsable politique de l’APR : « je déplore la situation qui s’est passée cette année pour la campagne agricole. En effet, il est temps que l’Etat prenne en main la question de l’achat de l’arachide. Depuis janvier, il y a des paysans qui n’ont pas perçu leur du ou n’ont pas encaissé leurs chèques. Aujourd’hui, le monde rural souffre parce qu’il est laissé en rade » affirme El Hadji GUEYE.

Certains paysans du département ont toujours par devers eux des bons impayés. L’engrais et la semence sont mal répartis dans le département de Koungheul. Face à cette situation, El Hadji GUEYE responsable politique de l’Alliance Pour la République monte au créneau pour exprimer sa désolation de voir beaucoup de paysans du Bambouck être munis de leurs bons impayés en ce début d’hivernage et inviter l’Etat du Sénégal à prendre en charge, une bonne fois pour toute, l’achat et la vente de l’arachide. Il s’insurge également contre les militants qui divisent les leaders politiques de l’APR à Koungheul.

Le monde rural rencontre aujourd’hui beaucoup de difficultés malgré les efforts du gouvernement inscrits dans le PUDC. Les activités principales sont l’agriculture et l’élevage. D’après El Hadji GUEYE, les paysans de Koungheul souffrent car certains d’entre eux ne sont jusqu’à présent entrés dans leurs fonds, bons impayés obligent : « je déplore la situation qui s’est passée cette année pour la campagne agricole. En effet, il est temps que l’Etat prenne en main la question de l’achat de l’arachide. Depuis janvier, il y a des paysans qui n’ont  pas perçu leur du ou n’ont pas encaissé leurs chèques. Aujourd’hui, le monde rural souffre parce qu’il est laissé en rade » affirme El Hadji GUEYE.

Selon le responsable politique de l’APR à Saly Escale, les opérateurs économiques ne peuvent pas acheter toute l’arachide, ils n’ont pas suffisamment de moyens financiers alors « il appartient au Président de la République de prendre en bras le corps cette question qui perdure. En effet, le Président Macky SALL doit savoir que les opérateurs économiques ne font pas le kilo » dit-il. Il poursuit que les opérateurs économiques sont privilégiés au détriment des cultivateurs, ce qui n’est pas du tout normal.

Même si on a 1 million de tonnes d’arachide par an, El Hadji DIOUF estime que les paysans du département de Koungheul n’y trouvent pas leur compte. Ce qui est plus déplorable, Monsieur GUEYE, c’est que les députés, les CESE et les HCCT du Bambouck ne sont pas engagés pour la cause des cultivateurs : « Je suis de l’APR mais cela ne m’empêche pas de dire la réalité. Je n’ai entendu nulle part que les députés, les Conseillers Economique Social et Environnemental et les Haut Conseillers des Collectivités Territoriales du département de Koungheul plaident en faveur des paysans ou revendiquent quoi que ce soit pour eux. A mon avis les paysans sont laissés à eux-mêmes. Les paysans n’ont pas suffisamment d’engrais  et de semence, eh bien ils n’auront pas de revenus et à défaut de revenus ils ne pourront pas payer l’électricité » dixit El Hadji GUEYE.

El Hadji GUEYE fustige également la manière dont la semence et l’engrais sont distribués à Koungheul : «  l’Etat ne donne pas suffisamment d’engrais dans la mesure où 10 kilos par paysans ne suffisent pas pour rentabiliser la production agricole. Il y a des deals entre les Collectivités Locales et les Opérateurs Economiques. Il faut que le Président de la République mette en place un comité de suivi pour assurer la bonne gestion de  l’argent qu’il fait entrer dans le monde rural. Il doit y avoir suivi jusqu’à la mise en sac ».

Les éleveurs de Koungheul ont besoin d’être soutenus de même que les paysans. Ainsi, El Hadji GUEYE déclare que la visite du Président à Bokki Dior( Commune de Ribot Escale) ne relève pas du sérieux parce que, selon lui, il n’y a jamais péril en la demeure : « nous avons espoir à Macky SALL ; tout ce que nous voulons, c’est qu’il nous aide à cultiver nos terres et vendre notre arachide. Il  n’y a que trois chèvres qui sont mortes à Bokki Dior et le Président de la République y est parti.

Mais, il y a combien de paysans qui sont restés sur leur faim, qui souffrent et qui ne s’en sortent pas ? Est-ce qu’ils ont vu le Chef de l’Etat ? Alors, c’est pourquoi, je ne suis pas parti à Bokki Dior. J’aime le Président Macky SALL  mais il doit assurer ses arrières. Il y a des responsables politiques qui ne font que lui mentir, lui raconter des histoires qui n’existent nulle part dans notre département. Je l’interpelle directement parce que je suis sincère, fidèle et loyal à lui et à sa politique » entonne El Hadji DIOUF.

Selon El Hadji GUEYE, la souveraineté appartient au peuple et c’est dans l’union que le Président Macky SALL pourra être réélu au premier tour en 2019 : « ce sont les gens qui élisent mais ce sont les réalisations qui réélisent. Tous les leaders de l’APR de Koungheul sont utiles et engagés, ils œuvrent pour le Président de la République. Cependant faut-il éviter de semer la zizanie dans le parti » martèle-t-il.

Même s’il y a à Koungheul beaucoup de clans au niveau des rangs de l’APR, le responsable apériste demande au Président Macky SALL de ne favoriser personne : « le Président de la République SE Macky SALL ne doit favoriser aucun leader politique du parti, au contraire il doit réunir toutes les forces du département. Nos interets personnels importent peu, ce qui est important pour le moment, c’est la réélection de Macky SALL en 2019 » ajoute El Hadji GUEYE

Au finish, Monsieur GUEYE appelle les militants de l’APR à savoir raison gardée avant d’avertir : « si tous les paysans  du département de Koungheul ne sont pas entrés dans leurs fonds, ils ne vont pas s’inscrire sur les listes de parrainage ».

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *