Xibaarubambuk.com: Madiama SECK premier adjoint au maire de Ribot escale offre enrôle 1.000 personnes pour une couverture maladie: « la priorité du moment, c’est de faire en sorte dans chaque commune qu’il y ait 1.000 bénéficiaires d’assurance maladie » déclare M. Ibrahima KA, responsable politique à Maodo Pheul. (Vidéo)

Ce jeudi 30 Aout 2018, la délégation du premier Adjoint au maire de Ribot composée de monsieur Mamadou DIOUF et du secrétaire général du Maire Madiama SECK est allée à l’Unité Départementale d’Assurance Maladie(UDAM) établie à Koungheul rencontré  le directeur M. SENGHOR pour lui remettre la somme  qui servent l’enrôlement des 1.000 personnes bénéficiaires. Geste n’est plus noble que celui que vient de poser  Madiama SECK.

Qui donne aux pauvres prête à Dieu, cette sentence  l’Adjoint au Maire  de Ribot Madiama SECK la comprend parfaitement pour avoir permis, de prime abord, déjà à 1.000 familles lésées à Ribot Escale d’avoir une couverture maladie. L’ami du Maire M. Mamadou DIOUF précise en ce sens: «  l’objectif du maire Madiama SECK, c’est de permettre dans chaque commune d’assurer la couverture maladie de 1.000 familles qui n’ont pas les moyens ».

Mieux, M. DIOUF ajoute: « Madiama pense qu’avant toute chose, c’est la santé d’abord. C’est pourquoi, la priorité du moment, c’est de faire en sorte  dans chaque commune qu’il y ait 1.000 bénéficiaires d’assurance maladie. »

Le directeur de l’UDAM magnifie le geste du premier adjoint au maire de Ribot Escale et appelle les autorités et les bonnes volontés à suivre ses pas parce que  « si chaque autorité de Koungheul fait ce que vient de faire Madiama SECK, tout Koungheul aura une assurance maladie » argumente M. SENGHOR.

Ibrahima KA, l’un des proches du premier Adjoint au Maire le qualifie de promoteur de développement et de santé communautaire.

Selon M. KA, le maire Madiama SECK  ne fait pas de la politique de la parole mais de l’action: il œuvre dans  le social, l’éducation, mais surtout la santé. Cependant recadre Ibrahima KA: «  Ces assurances maladies sont  destinées aux militants de Madiama au premier rang, mais aussi à tout citoyen qui n’a pas les moyens de se faire soigner. »

L’enrôlement a débuté dans le village de Maodo Peulh et les trois villages environnant Maodo Mouride Darou Mousti, et Darou Karim ont reçu  cent personnes bénéficiaires.

Finalement, on peut dire  que le maire Madiama SECK ne fait que des gestes citoyens en œuvrant pour la bonne cause, et la bonne cause c’est la santé de tous et pour tous. Prochainement, rendez-vous à Koungheul ou dans une autre commune du département.

 

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *