Xibaarubambuk.com/ Dons de sang et de moustiquaires au District Sanitaire de Koungheul par le Mouvement des Jeunes pour le Développement de Koungheul ak Badou

Donner son sang, c’est avant tout sauver des vies.  Ce samedi 1er septembre 2018 est la journée choisie par les membres du Mouvement des Jeunes pour le Développement de Koungheul ak Badou pour faire des dons de sang et de moustiquaires.

 Le Mouvement des Jeunes pour le Développement de Koungheul ak Badou œuvre dans le social et dans la santé communautaire. Selon son président Birane KAIRE : « Nous avons commencé depuis 10 Heures le don de sang. Les membres sont présents et l’objectif visé c’est de remplir 50 poches. Nous avons aussi donné des moustiquaires pour davantage lutter, à notre manière, contre le paludisme. »

Des moustiquaires seront remises aux circoncis demain matin : « Il y a  des moustiquaires qui sont réservés aux circoncis car comme vous le savez demain il y a des séances de circoncision gratuitement » poursuit le Président du MJDK.

Monsieur KAIRE nous informe également que cet après-midi, il y a une cérémonie de dédicace du livre de Bachir DIENG  suivi d’un forum à l’école Saint Antoine de Padoue à 16 Heures.

En prenant la parole, monsieur Sidi NDAO, chef du laboratoire du District sanitaire de Koungheul s’en réjouit en ces termes : « Ce geste que vient de faire le Mouvement des Jeunes pour le Développement de Koungheul ak Badou est un geste noble parce que faire un don de sang est un acte de haute portée ».

Au niveau de la direction de la transfusion sanguine, il n’y a plus de poches de sang. Dans ce sillage, le Chef de l’Etat a lancé récemment un appel : « Dernièrement, le Président de la République a lancé un appel pour faire des dons de sang. Ce mouvement a entendu son appel par les activités qu’il est en train de mener ici à l’hopital de Koungheul » déclare Sidi NDAO.

Cependant, il y a des conditions pour faire un don de sang, il faut etre sain et sauf, ne pas avoir de l’hypertension artérielle et toute ce que M. NDAO a cité : « pour  faire un don de sang, il faut d’abord faire une analyse pour savoir le groupe sanguin. On peut chaque trois mois faire un don de sang pour un homme et pour la femme quatre mois ».

Enfin, le laborantin demande aux jeunes et aux Associations Sportives et Culturelles de s’impliquer à la question du don de sang : « Je lance un appel solennel aux ASC d’inscrire le don de sang dans leurs programmes de vacance pour avoir une banque de sang ».


Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *