Hommage à Mamie DIOP : Six ans après sa disparition, sa famille et ses amis se souviennent.

Certains êtres humains ne peuvent pas disparaitre comme ça parce que de leur vivant ils ont été sympas avec tout le monde. Mamie DIOP en fait partie car elle avait une courtoisie inégalable et une ouverture légendaire. Décédée à fleur de l’âge, sa famille et ses amis ne cessent de se souvenir de cette fille qui souriait à la première vue et qui respectait ses ainés sans commune mesure.

7 septembre 2012- 7 septembre 2018, voilà six ans que vous êtes parti mais votre famille et vos amis se souviennent toujours de vous.

Mamie, vous êtes partie mais vous resterez  toujours gravée dans nos souvenirs car les gens avec qui nous jouons, discutons ou parlons, ils nous manquent lorsqu’ils ne sont plus là.

Mamie, nous nous souvenons des choses que nous avons faites et des moments que nous avons passés ensemble.

La mort d’un être proche déstabilise les cœurs et désoriente les esprits. La mort d’un être cher n’est pas facile à digérer. La disparation de Mamie  DIOP nous a beaucoup marqué.

Une ses amies vivant  actuellement en Europe exprime sa tristesse, de son vivant la défunte l’accompagnait dans toutes ses activités. Sa perte est énorme selon cette dernière et son absence est sentie par elle.

Hugo écrit  après l’accident de sa fille à Villequier : « demain,  dès  l’aube,  à l’heure  où blanchit la campagne, je partirai ». En effet, partir au cimetière pour prier auprès de la tombe de sa bien ainée.

Mamie, sachez que vos amis se recueillent auprès de votre tombe et prient pour que la grâce et la bénédiction du Seigneur  soient avec vous.

Sa famille organise un récital du Coran  ce 7 septembre pour prier et demander au Créateur de la recevoir au paradis. Faites 11 fatihas et likhlasses pour le repos de son âme.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *