Xibaarubambuk.com/ La mosquée Thiénène de Koungheul rénovée par le journaliste Mbaye Jacques DIOP : « si je pouvais faire plus que cela, je n’hésiterais un seul instant à le faire » dixit Mbaye Jacques DIOP, conseiller technique au ministère des sports

La mosquée Thiénène fêtera l’année prochaine son centenaire. C’est la première mosquée que la ville de Koungheul ait vue. En vue de la rénover, le journaliste Mbaye Jacques DIOP, par ailleurs conseiller technique au ministère des sports, a assuré la peinture du kaolin et un appui en nattes, moquettes et ventilateurs murales. Quoi de plus intéressant pour qu’Amadou Mactar SARR de xibaarubambuk s’y rende pour découvrir les lieux et recueillir les propos des fidèles trouvés sur place.

La mosquée Thiénène de Koungheul est construite par Mame Mor SENE en 1919. Elle aura ses cent ans en 2019. Restée longtemps sans réfection, notre confrère Mbaye Jacques DIOP, conseiller technique au ministère des sports, a répondu présent en dotant du matériel à la mosquée et en assurant la peinture des lieux.

Pour ceux qui ne le savent pas, Mbaye Jacques DIOP est le petit-fils de Mame Fatou DIAGNE (mère de feu Aziz CAMARA)  qui fut l’épouse d’El Hadji Abdoulaye CAMARA. C’est pourquoi Ada CAMARA estime qu’il a fait n’est pas du au hasard : « notre neveu Mbaye Jacques DIOP, conseiller technique au ministère des sports, a eu la générosité de nous  appuyer en matériels pour notre mosquée. Il nous a remis 400 m de moquettes, des nattes et 5 ventilateurs murales. Ce qu’a fait Mbaye Jacques n’est pas le fruit du hasard car sa grand-mère Adji Fatou DIAGNE qui fut la femme de mon père était une icône qui se distinguait par sa piété » déclare El Hadji Adama CAMARA.

Le muezzin de la grande mosquée de Koungheul remercie les habitants de son quartier et lance un appel aux bonnes volontés : « cette mosquée est la première mosquée qu’on a construite à Koungheul. Tous les imams sont passés par là, ce n’est pas la peine de les citer. C’est l’année prochaine qu’elle fêtera ses cent ans. C’est notre quartier qui fait fonctionner  la mosquée. Je remercie aussi les ouvriers du quartier pour leur engagement et lance un appel aux bonnes volontés de faire comme Mbaye Jacques DIOP » dixit El Hadji Ada.

Celui qui fait pour une mosquée fait pour le Créateur. Dans ce sillage, Adjaratou Ndèye Siga NDIAYE remercie monsieur DIOP en ces termes : « je ne fais que répéter ce qu’a dit Ada. Nous remercions vivement Mbaye Jacques DIOP et prions pour que Dieu lui accorde longévité lui et sa famille. Il y a beaucoup de gens qui auraient pu faire ce geste et ils ne l’ont pas. Alors, nous tenons à le remercier » affirme l’ex-surveillante générale.

Avant le journaliste, c’est son grand-frère qui achetait des nattes pour la mosquée, reconnait Mame Pauline SENE, fille de Mame Mor SENE.

Quant à Pape Ablaye CAMARA dit « Nèse », ce que Mbaye Jacques a fait est le fruit de l’héritage des anciens et une volonté de servir : « ce que Mbaye Jacques DIOP a fait est le fruit du travail de nos grands-parents qui nous ont légués des savoir-faire et des valeurs. C’est mon ami d’enfance. Sa grand-mère apportait du couscous  à Birkilane à l’occasion de chaque gamou. Donc, je dirais qu’il a été dompté pour faire des actes de ce genre. Nous avons tous l’intention de bien faire mais je lance un appel à tout un chacun de venir en appui cette mosquée » précise Pape Ablaye.

En définitive, micro tendu, monsieur Mbaye Jacques a refusé de faire une déclaration publique parce que non seulement il est ému mais également il n’a pas fait ce geste envers la mosquée pour autre chose. Les paroles des ainés étant suffisantes, il a préféré se taire. La seule phrase que nous avons pu recueillir, c’est au début des échanges : « si je pouvais faire plus que cela, je n’hésiterais un seul instant à le faire ».

 

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Commentaire (1)

  • Diaw Répondre

    Sacré Mbaye Jacques un homme généreux généralement dans tous ses actes, toujours au secours de son vis à vis. Un Homme de valeurs Mancha Allah. Que le bon Dieu te récompense Amine

    17 septembre 2018 - 3 h 50 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *