Ouverture des classes à Koungheul: Toutes “les dispositions nécessaires” sont prises pour une bonne rentrée scolaire déclare M. Arfang SECK IEF

C’est maintenant officiel! La date de la rentrée scolaire pour l’année 2018 – 2019 est fixée pour le 4 octobre. Dans une note transmise à la rédaction du xibaarubambuk.com, l’Inspecteur de l’Education et de la Formation Arfang SECK  nous signale que les enseignants retrouveront le chemin de l’école le 2 octobre prochain tandis que les élèves s’y mettront le 4 octobre. Tout un dispositif est mis en place par l’IEF de Koungheul pour une rentrée des classes 2018-2019 sereine et paisible.­­

L’IEF souhaite rendre effectif le concept de «Ubi tey, jang tey» dans le département de Koungheul (démarrage effectif des cours le jour de la rentrée). Dans ce sens, il demande aux CODEC et CGE et APE de partager avec les acteurs concernés sa note d’orientation et le dispositif mis en place pour la rentrée.

Le surcharge de travail à l’Inspection de l’Education et de la Formation de Koungheul se justifie : on est à la veille de la rentrée qui rime avec nettoiement des établissements scolaires et mobilisation des acteurs. « Nous sommes au cœur des préparatifs. Le temps de travail est énorme. Mais Dieu merci, l’IEF de Koungheul est fin prête pour une bonne rentrée », a assuré, ce 26 septembre, l’Inspecteur Arfang SECK.

Selon lui, toutes les dispositions sont prises pour que l’ouverture des classes se passe conformément aux orientations définies par la tutelle. « Dans les différents CODEC, l’approche communautaire est mise en avant pour un démarrage effectif des cours dès le premier jour de la rentrée », a souligné M. SECK, saluant l’implication active des syndicats d’enseignants, des parents d’élèves, des élus, des ONG comme Cosydep et des autorités administratives.

« Nous avons demandé aux acteurs de procéder au désherbage et à la désinfection des écoles pour la rentrée prochaine. Il a été demandé que les dégâts soient réparés pour démarrer le plutôt possible. »  dixit M. Arfang SECK

Il nous faut, aujourd’hui, rentabiliser le temps d’apprentissage pour lutter contre les agressions du quantum horaire », a expliqué M. SECK

L’IEF de Koungheul va rester dans cette dynamique de progrès en sécurisant le temps de travail. L’objectif, bien sûr, est de conserver notre place de leader », a-t-il soutenu.

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *