Rentrée scolaire : Traditionnelle tournée dans les écoles par le préfet du département « A Koungheul le concept « Ubbi tey, jàng tey » bute sur l’absence des élèves élémentaires et secondaire de la commune et d’un manque criard d’instituteurs, les départs sont plus nombreux que les arrivés. Par exemple, dans l’IEF de Koungheul, 51 enseignants sont affectés et trois seuls sont arrivés.»

La consigne du ministère de l’Education Nationale pour un démarrage effectif des cours dès ce Jeudi, jour de la rentrée des classes, n’a pas été observée dans tous les établissements scolaires de la commune de Koungheul.

Monsieur Mamadou Boubou THIAM, adjoint au  préfet du département de Koungheul, le secrétaire général du conseil départemental M. Ousmane SENGHOR, le président de la commission éducation du conseil départemental M. Barham THIAM  le deuxième Adjoint au maire de la commune de Koungheul M. Daouda DIALLO, l’inspecteur de l’éducation et de la formation Arfang SECK, le personnel de l’IEF et les Syndicats, ont effectué ce jeudi 04 Octobre leur traditionnelle tournée dans les établissements scolaires publics de la commune: l’occasion pour eux de rencontrer les parents d’élèves, de saluer le personnel des écoles et de souhaiter à tout le monde une bonne rentrée scolaire.

Pour assurer la couverture médiatique de cet événement xibaarubambuk.com n’a pas été en reste: nous avons commencé par l’école 3 et nous avons bouclé cette visite traditionnelle au niveau de l’école 2.

Si dans la plupart des établissements scolaires visités le personnel enseignant est sur place, les élèves, par contre, n’ont pas honoré de leur présence. Ce mot d’ordre symbolisé par le concept ‘’Ubbi tey, jàng tey’’ n’a pu être respecté en raison du faible taux de présence des élèves dans les écoles de la commune de Koungheul.

Mais on peut dire que le concept est en marche dans certains établissements de la commune malgré quelques problèmes relevés par des directeurs d’écoles.

C’est le cas de l’école 4 où des d’élèves de CM2 venus s’acquitter de leurs droits d’inscription étaient visibles dans les classes. Le directeur explique que l’absence des élèves constitue « le gros problème » pour la présente rentrée scolaire. Il précise que la majeure partie des enseignants sont sur place.

Dans les écoles secondaire de la commune de Koungheul, le constat est le même: le personnel enseignant est sur place mais les élèves sont majoritairement absents. On a noté aussi des déficits de pupitres (table banc), mais pour certains chefs d’établissement, les cours peuvent démarrer et des réponses seront apportées aux différents problèmes signalés.

 Au Collège Franco Arabe où l’humidité et les herbes règnent en maîtresse, seul le personnel enseignant a répondu présent.

Dans le département de Koungheul, le concept Oubi Tay Jang Tay est un simple slogan parce que dans certaines établissements, même si les élèves sont venus en masse, il n’ya pas d’enseignants suffisants pour commencer les cours aujourd’hui. Le département souffre d’un manque criard d’instituteurs, les départs sont plus nombreux que les arrivés. Par exemple, dans l’IEF de Koungheul,  51 enseignants sont affectés et trois seuls sont arrivés.

Ce matin, tirant le bilan de la tournée dans les dix établissements de la commune, l’inspecteur de l’éducation et de la formation de Koungheul, Monsieur Arfang SECK, a reconnu que le concept Ubbi tey,jàng tey n’a pas permis un démarrage effectif des cours le jour de la rentrée des classe.

Il s’est toutefois félicité de la prise en compte du concept par les responsables des établissements scolaires et le personnel enseignant, estimant que ce sont les intempéries qui ont empêché le démarrage effectif des cours. Mais ce concept est véritablement un rappel pour dire aux gens que quand l’école ouvre ses portes, il ne peut y avoir un temps mort. Les gens commencent cependant à l’intégrer.

 Mais, c’est peut-être au niveau des parents d’élève qu’il y a un effort à faire pour que le jour de la rentrée coïncide avec le démarrage des cours’’, a estimé l’inspecteur.

Monsieur Mamadou Boubou THAM l’Adjoint au préfet du département, qui a dirigé la tournée, dit avoir constaté une appropriation du concept « Ubbi tey, jàng tey » par le personnel enseignant et les responsables des établissements scolaires.

Il félicite l’inspecteur de l’éducation et de la formation sur les résultats obtenus par Koungheul au niveau de l’IA de Kaffrine et il invite les parents d’élèves à amener leurs enfants pour le démarrage des cours le plus rapidement possible.

 Il a annoncé qu’il va faire un plaidoyer au niveau des autorités concernées, pour se pencher sur les problèmes auxquels sont confrontés les établissements scolaires du département.

Amadou Mactar SARR

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *