Xibaarubambuk.com/ Le maire de Koungheul a fait face à la presse : « je demande à la population de se mobiliser. Le Président de la République a compris ma démarche, c’est pour cela que je maintiens ma position et le travail sur le parrainage continue sur le terrain. Cependant, mon seul et unique interlocuteur reste et demeure le Président Macky SALL » dixit Mayacine CAMARA.

La récente déclaration du maire de Koungheul a provoqué un tollé général. En effet, Mayacine CAMARA est sorti de sa réserve en fustigeant la désignation du député-maire Yaya SOW comme délégué régional chargé du parrainage. Reçu en audience par le Président de la République SE Macky SALL, l’édile de Koungheul a profité de la finale municipale du 6 octobre pour faire encore face à la presse et expliquer pourquoi il maintient sa position qui consiste à désapprouver ce délégué régional.

A l’entame de ses propos, le premier magistrat de la ville de Koungheul a d’abord remercié tous ceux qui sont présents à la finale municipale et tous ceux qui le soutiennent de près comme de loin : « je remercie le Président du Conseil Départemental le ministre Assane DIOP, les maires de Missirah Wadène et de Bamba Thialène, le coordonnateur de l’IRM Alioune Badara LY mais aussi et surtout le ministre Youssou TOURE qui a honoré de sa présence ».

On ne nait pas leader mais on le devient. Par son leadership, Mayacine campe sur sa position : « j’avais fait une sortie récemment dans les médias pour exprimer ma désapprobation quant à la désignation du délégué régional de BBY en charge du parrainage. Je maintiens ma position, je ne le reconnais car cela y va de ma survie politique. Mon compagnonnage avec le Président Macky SALL ne date pas d’aujourd’hui. En plus de 2009 à aujourd’hui, c’est notre équipe qui a fait gagner à notre coalition toutes les élections » affirme Mayacine CAMARA.

Après sa sortie médiatique, l’édile de Koungheul a été reçu en audience par Macky SALL  himself. Ainsi s’explique Maya : « le Président de la République m’a reçu en audience pour partager avec moi sur la situation politique qui prévaut dans notre région. Devant le Président de la République, j’ai maintenu ma position et il m’a parfaitement compris. Je ne me rangerai jamais derrière ce délégué régional et je l’ai fait savoir au Président SALL » déclare Mayacine CAMARA.

Selon le maire de Koungheul, les jeunes et les femmes occupent une place non négligeable pour le devenir de notre collectivité : « la finale du maire est destinée aux jeunes de la commune. Je félicite aussi les femmes de Koungheul de leur engagement et leurs soutiens sans faille à mon égard » fait-il savoir.

Mayacine n’a jamais dit qu’il quitterait l’APR, il déclarait qu’il gèlerait ses activités au sein de son parti si on leur imposait le délégué régional en charge du parrainage. C’est la raison pour laquelle, il exhorte ses militants et sympathisants à mouiller le maillot pour parrainer le candidat de la coalition BBY. A ce propos s’exprime Maya : «  je demande à la population de se mobiliser. Le Président de la République a compris ma démarche, c’est pour cela que je maintiens ma position et le travail sur le parrainage continue sur le terrain. Cependant, mon seul et unique interlocuteur reste et demeure le Président Macky SALL ».

Ceux qui pensent le maire de Koungheul quittera l’Alliance Pour la République peuvent déchanter parce qu’il reste toujours un responsable politique déterminé à soutenir la vision du Président Macky SALL, à le parrainer et à le réélire au premier tour.

Incontestablement, le coordonnateur de la DGPPE a une base politique à Koungheul : « j’étais disposé à geler mes activités au sein de l’APR mais après avoir discuté avec le Président de la République SE Macky SALL, j’ai décidé de poursuivre mes activités politiques même si je désapprouve la désignation du délégué régional chargé du parrainage. Nous allons continuer à collecter des signatures et les remettre après à la coordonnatrice nationale Aminata Mimi TOURE » dixit Mayacine CAMARA, le maire de Koungheul.

S’agissant du stade municipal toujours en réfection, Maya dégage la responsabilité de la  mairie de Koungheul : « en partenariat avec l’ADM, nous avons commencé la construction du stade municipal le 15 mars 2010. J’avoue que le problème du stade ne relève pas de la municipalité de Koungheul mais plutôt de l’entreprise qui avait gagné le marché » précise-t-il.

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *