Xibaarubambuk.com : Le conseil départemental dote des collèges, lycées et privées du département des fournitures d’un montant de 5millions de francs Cfa.(images)

L’éducation est une compétence transférée. C’est ce qu’a compris le conseil départemental de Koungheul  qui a octroyé aux collèges et lycée du département des fournitures scolaires. Au total 11 500 cahiers (200pages, 100pages et TP) et 77 calculatrices pour un montant de 5.000.000f CFA ont été gracieusement offertes au lycée, 6 collèges d’enseignement moyen et les deux écoles privées que compte le département. Les élèves des troisièmes et de terminales des écoles publiques et privées de tous les ordres d’enseignement du périmètre départemental de Koungheul se sont frotté les mains.

La cérémonie de remise des manuels s’est déroulée ce Vendredi, dans la salle de réunion du conseil départemental, en présence du secrétaire général du conseil départemental Monsieur Ousmane Senghor, de Monsieur Barham THIAM, président commission éducation, du représentant de l’IEF, du proviseur du lycée,  des présidents des parents d’élèves, des  présidents de CGE et les principaux.

Prenant la parole, le représentant du  président du conseil départemental a justifié ce geste par le simple constat qu’il fait : « Nous sommes convaincus qu’aucune nation ne peut prétendre à une émergence sans passer par l’éducation et le partage des informations ».

Poursuivant le représentant du président du conseil départemental, d’ajouter que « l’une des plus grandes évolutions dans notre monde d’aujourd’hui concerne la circulation et le partage de l’information au niveau planétaire. Un élève de Lour, comme un élève de Dakar s’il dispose du matériel approprié peut recueillir des informations et augmenter ses connaissances. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère, l’ère de la mondialisation, celle des regards croisés, que les jeunes de tous les pays doivent s’approprier pour mieux comprendre le monde aujourd’hui et mieux affronter les défis de demain ».

A l’actif, il a en outre rappelé que «Dans le domaine de l’Education, on retient la prise en charge et le financement de plusieurs actions  ainsi que la mise à disposition de fournitures scolaires et du matériel didactique aux CEM du département, au lycée de Koungheul  et aux écoles privées »

Il  a ensuite montré l’engagement sans faille du conseil à accompagner les autorités en charge de l’éducation et des parents d’élèves pour le développement harmonieux de l’école sénégalaise.

Selon, Ousmane SENGHOR, secrétaire général du conseil départemental ce geste traduit une volonté manifeste depuis quelques années d’enlever une épine aux pieds des parents-d ‘élèves pour l’achat de fournitures.

De l’avis du président des parents d’élèves, du président du C.G.E de l’école le don de fournitures est venu à point nommé. Car disent, il coïncide avec la période des vaches maigres.

Ils ont vivement remercié le président du conseil départemental de Koungheul, Monsieur Assane DIOP et toute l’équipe qu’il dirige pour les efforts qu’ils ne cessent de consentir pour le rayonnement du département sur le plan de l’éducation

Les chefs d’établissements ont aussi apprécié le geste à sa juste valeur et ont promis une bonne utilisation du matériel.
Le représentant de l’I.E.F, empêché, s’est réjoui de la dotation qui selon lui est venue à son heure. Magnifiant le geste hautement symbolique de générosité, le représentant de l’I.E.F a rappelé les multiples réalisations et interventions du conseil départemental dans les secteurs éducatifs.

Venu présider la cérémonie de remise du matériel, le représentant du préfet a vivement salué le geste du conseil départemental qui à son avis confirme son option de mettre l’accent sur les questions éducatives.

Le représentant de l’exécutif départemental a salué le choix porté sur les matières scientifiques. « On ne peut réussir l’émergence tant chanté par le chef de l’Etat sans pour autant passer par les filières scientifiques » avance-t-il.

 Il a en outre exhorté les autorités éducatives à déblayer d’autres pistes comme le partenariat qui nous permettra de combler nos déficits sur le plan financier. Enfin il les a invités à penser revaloriser les matières littéraires.

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *