Xibaarubambuk.com : Koungheul fait le vide en ce jour de Magal (images)

En ce jour de célébration du grand Magal, la ville Koungheul s’est quasiment vidée de toute sa population, allée se recueillir à Touba.

Tout observateur ou riverain habitué à se pavaner dans les rues de la ville de Koungheul ne manquera pas de se poser des questions sur l’ambiance et l’atmosphère qui règnent dans la capitale du Bambouck. Des rues quasi désertes, des boutiques fermées, une circulation très fluide, le Magal de Touba est passé par là. Tout ou presque fonctionne au ralenti.

Sur les grandes artères naguères peuplées de piétons, motos taxis « Jakarta » et autres calèches, la désertion est presque totale. Pas l’ombre d’un taxi en face boutique Américain ou à l’arrêt dit « Arrêt Laobé ». Les rares personnes en quête d’un Jakarta pour des courses se tournent les pouces et doivent avoir de la patience pour s’offrir à tout hasard une moto. Les calèches qui, elles, faisaient le décor aux alentours du marché sont invisibles, donnant du fil à retordre aux rares femmes de ménage restées sur place et obligées de faire leurs provisions.

Au  marché, la majorité des commerçants a baissé rideaux, des étals pliés avec comme effet immédiat, la rareté de certains produits dont les tenanciers ne veulent rien rater de ce qui se passe à la ville du fondateur du Mouridisme.

C’est dire qu’en l’espace d’un Magal, la ville de Koungheul  s’est totalement métamorphosée et offre une ambiance qui en dit long sur le nombre de citoyens qui a rallié Touba pour sacrifier à la tradition d’une des plus grandes confréries du Sénégal.

Toute l’équipe de Xibaarubambuk.com vous souhaite un excellent Magal de bonheur et de prospérité à nos frères Mourides du monde entier.

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *