Xibaarubambuk.com/ Un incendie d’une rare violence, l’atelier frigorifique de Ousmane DIOP a pris feu dans la nuit du samedi 27 vers 3heures du matin emportant 16 frigos, des ventilos et des régulateurs de plus de 700.000 de Fr : « je suis vraiment désolée, j’ai tout perdu mes frigos, mes diplômes et autres dossiers mais je me remets en Dieu, le Tout-puissant ».Dixit Monsieur (vidéo)

Un violent incendie dans la nuit du Samedi 27 au Dimanche 28, vers 3heures du matin, l’atelier de M. Ousmane DIOP sise derrière la maison de Saliou Diouf GUEYE, a pris feu. Cet incendie d’une rare violence n’a rien laissé sur son passage. D’après Monsieur DIOP, les dégâts matériels occasionnés par le feu sont estimés à plus de 700 Milles de nos francs. Au niveau de l’atelier frigorifique, tout a été brûlé notamment des commandes et des dossiers. Heureusement, les sapeurs pompiers qui ont été informés ont évité de justesse la propagation de l’incendie, mais ils n’ont pas pu déterminer son origine.

Les causes de l’incendie nous sont pour le moment inconnues même s’il y a des suspicions relatives au circuit électrique mal installé dans le coin. D’après certaines langues pendues, l’atelier a pris feu vers 4 Heures du matin.

Toutefois, l’origine  de cet incendie reste, selon M. DIOP, un problème électrique. C’est le courant encore et cela perdure à Koungheul. La propriétaire de l’atelier a perdu plus de 700.000fr et des documents de parrainage   à cause cet incendie.

Rien n’a été épargné de l’avis de Ousmane DIOP : « Même mes  fiches de parrainage sont brulées. C’est inattendu ! Mais que faire ? ». D’ailleurs, il a perdu au total plus de 700.000fr  et il ne lui reste plus rien, une situation vraiment difficile, à entendre parler Monsieur DIOP: «  je suis vraiment désolée, j’ai tout perdu mes matériels, mes diplômes et des  dossiers politiques mais je me remets en Dieu, le Tout-puissant ».

Si c’était en pleine journée, on aurait pu éviter les dégâts mais tel n’est pas le cas. Alertés, les sapeurs pompiers de Koungheul sont venus et ont fini par maitriser le feu.

Le technicien Ousmane DIOP  a vu ses matériels  évaluées à plus de 700.000 F emporter par les flammes. Il  mérite d’être soutenu car il est courageux et pleine de bonne foi.  Même si l’incendie est du au court-circuit électrique, il reste positif. Les bonnes volontés, les bailleurs et même ses amis doivent l’épauler au nom de la solidarité qui, seule, peut permettre à quelqu’un de recommencer dignement ses activités.

Pour rappel, Monsieur Ousmane DIOP est le coordonnateur départemental de  l’Union Centriste du Sénégal (UCS) de Monsieur Abdoulaye BALDE.

.

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *