Xibaarubambuk.com : Festival « PENCUM NIANI 2018 » de Koupentoum : Ce rendez-vous culturel est pour les deux départements une excellente occasion pour rappeler l’histoire, la culture et l’économie qui unissent Koumpentoum et Koungheul que seule la nécessaire territorialisation du pays a pu séparer ». Dixit Monsieur Assane DIOP

La quatrième édition du festival «Pençum Niani» de Koumpentoum a permis de consolider et d’approfondir les acquis menant vers la construction d’un produit culturel, touristique, communicationnel et de promouvoir les potentialités dont regorge le département. Cette année, le conseil départemental de Koungheul a été choix pour être la collectivité territoriale,  invité d’honneur de ce rendez culturel 2018

Le 4e festival « Pençum Niani » de Koumpentoum s’est déroulé en présence des autorités administratives, locales, services techniques, notables, jeunes et acteurs culturels et la délégation de l’invité d’honneur dirigé par le président du conseil départemental de Koungheul. A l’occasion, les communautés de la Gambie, de la Casamance, les ethnies minoritaires de Kédougou et les diverses ethnies du département constituées de Maures, Socés, Waladous, Bambaras, Cognagui, Toucouleurs, Sérères, Laobés, Habobés, Peulh Fouta et Wolofs ont revisité leurs cultures, sous l’œil attentif du gouverneur de région et de l’invité d’honneur Monsieur Assane DIOP. Le président du conseil départemental de Koungheul  s’est beaucoup félicité de la tenue d’un tel rendez-vous.

Le gouverneur a salué ce programme impressionnant qui a été déroulé, de l’exposition au « Penc » du festival en passant par la fête des masques avec à la clef un prix du meilleur masque et le défilé de mode. En plus du plateau artistique avec les troupes locales et ténors invités, Il y avait aussi la grande attraction, à savoir le gala de lutte doté du drapeau El Hadj Bouna Sémou Niang.

Les échanges entre ethnies ont été fructueux

Cette édition des « Palabres de Niani » qui, cette année, l’invité d’honneur est le Ministre Assane DIOP, président du conseil départemental de Koungheul, est un concept mis en place par le Conseil départemental, en collaboration avec les 10 communes du département de Koumpentoum, pour revisiter l’histoire et la tradition du Niani et du Wouly.

Répertorier le patrimoine

Une occasion de discuter avec les populations, pour que chaque communauté se voit à travers sa culture et constate en l’autre sa différence, selon Omar Sy, le président du Conseil départemental. La 4e édition du festival «Pençum Niani» a véritablement permis de consolider et d’approfondir les acquis menant vers la construction d’un produit culturel, touristique, communicationnel et de promouvoir les potentialités dont regorge le département. Pour Omar Sy, après trois éditions, les parties prenantes au festival sont convaincues de la valeur ajoutée de ce projet dans tout le département.

Il est noté en bonne place la promotion du patrimoine matériel et immatériel des 10 communautés ethniques mise avec en toile de fond, l’éveil et la redynamisation des synergies culturelles. Cela, afin d’asseoir la base de l’émergence socio-économique du département, avec la formation des jeunes, la création de Pme et la promotion des produits locaux des artisans. Mais également, la promotion et la valorisation des sites historiques recensés avec un catalogue touristique de référence du département de Koumpentoum.

Pour le président du Conseil départemental, afin d’atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la réalisation de ce projet, quelques activités ont permis d’avoir les résultats escomptés.

« La culture est souvent prise comme levier pour asseoir un développement mais pour nous, c’est le moteur et l’essence même de ce développement. La diversité culturelle retrouvée dans le département doit en constituer la sève nourricière. Je suis convaincu que le département de Koumpentoum ne pourra jamais se développer sans la contribution de chacun parmi nous », a affirmé Omar Sy. Il a appelé à faire de la localité « une référence nationale et même mondiale».

Pour  l’invité d’honneur du festival «Pençum Niani» de Koumpentoum, le président du conseil départemental  Monsieur Assane DIOP, cette édition du festival « Pençum Niani » a fini de s’imposer au niveau de l’agenda culturel, en tant que cadre d’analyse, de réflexion, de proposition et de raffermissement des liens de solidarité et de fraternité.

L’événement, selon le président du conseil départemental de Koungheul,  est pour les deux départements  une excellente occasion pour rappeler l’histoire, la culture et l’économie qui unissent les départements de Koumpantoum et de koungheul que seule la nécessaire territorialisation du pays a pu séparer.

Il a joute que : « Nous avons en partage les mêmes communautés et les mêmes valeurs sur lesquelles nous comptons bâtir L’emergence de nos économies. Le PRODESK (Programme de Développement Économique et de Koungheul), l’espoir de tout un département s’adosse en partie au département de Koumpantoum. Nous conjuguerons donc nos expériences et nos atouts pour avancer ensemble. »

Au finish Monsieur le président a remercié son homologue et transmettre ceux de son frère collègue de Koungheul au maire de Koupentoum : « Je voudrai renouveler au Président du Conseil Départemental mon cher ami l’honorable député Omar Sy tous mes remerciements et transmettre au maire Sidy Traoré ceux de son frère et collègue Mayacine Camara qui aurait bien aimé être de la partie. Nous apprécions la chaleur de l’accueil, la parfaite organisation des journées et la mobilisation exceptionnelle des populations »

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *