Xibaarubambuk.com – 2018 KOUNGHEULOIS : Pape Moth SARR homme de l’année 2018. Amath NDAO d’Ida Mouride meilleur maire et M. Mousseu SECK opérateur économique personnalité de l’année

Vivre exclusivement pour soi, c’est vivre pour rien. Il y a des êtres humains après leur mort, on dira qu’ils ont bien vécu car toute leur vie durant, ils sont été au service de la communauté. Mauriac n’avait pas donc tort de dire : « Notre vie vaut ce qu’elle nous a couté d’efforts. »  Ce soir à 23h 59, l’année 2018 passera le témoin à l’année 2019.  Il y’a cependant à Koungheul, des personnes qui, avant 2018 même, ont marqué leurs empreintes et ont fini d’influencer l’éternité. Quelque part au Bambouck, de vrais patriotes unissent leurs forces pour forger le koungheulois idéal.

La rédaction de xibaarubambuk.com, à travers les faits saillants qui ont marqué l’année 2018 a identifié trois personnes que leurs œuvres  ont hissé au sommet de la gratitude. Ainsi, un homme de l’année et deux personnalités de l’année ont été choisi pour louables services rendus à leurs pairs. En effet, ces hommes de l’année 2018 à Koungheul se sont illustrés par leur dévouement et par leurs actions.

Notre homme de l’année est né à Thiongue Wolof où il a grandi jusqu’en 2006 période durant laquelle il est allé en Espagne. De retour chez lui à Thiongue, il entreprit de nombreux projets. C’est en lisant un email que sa nièce l’a interpellé pour lui demander comment faire pour lire. Il lui répondit qu’il faut aller à l’école et la jeune lui rétorqua qu’il n’y a pas d’école à Thiongue. Touché au plus profond de lui, notre homme de l’année projeta de construire une école chez lui sur fond propre. Ainsi Pape Moth SARR, puisque c’est de lui qu’il s’agit, commença les constructions.

 A l’heure actuelle, il a réalisé avec l’appui de ses partenaires deux salles de classes bien construites, deux autres en construction, un bureau du directeur, un biogaz, une cuisine, un logement pour les enseignants composés de trois chambres, d’une salle de bain, des toilettes publiques, une salle de conférence et une plaque solaire. Cette œuvre gigantesque lui a valu une reconnaissance des autorités.

Ainsi, en 2017 il a reçu un satisfecit des mains de l’IA de Kaffrine et un diplôme de reconnaissance lui a été délivré tout récemment par l’INSPECTION DE L’EDUCATION ET DE LA FORMATION de Koungheul. Cet investissement couteux ne représente rien aux yeux du promoteur de Saly Escale qui partage les idées de Theodore Roosevelt qui disait : « Si vous pensez que l’éducation est chère, essayer l’ignorance ». Pape Moth SARR a donc donné raison à Goethe selon qui « une vie inutile est une mort anticipée ». L’homme de Thiongue Wolof est donc entré dans l’histoire et reste immortel car ayant mené une vie utile. Pape mérite donc plus que ce titre honorifique de « l’homme de l’année ». Cher promoteur, vis bien et très longtemps.

Après Moth Moth SARR de Thiongue Wolof, deux autres personnalités se sont distingués au cours de cette année : il s’agit respectivement de M. Mousseu SECK opérateur économique et de M. Amath NDAO, maire de la commune de Ida Mouride et par ailleurs haut conseiller des collectivités territoriales.

Mousseu SECK est l’un de ces dignes fils de Koungheul qui partage ses biens et aide les gens au quotidien sans tambour ni trompette. De l’agriculture à l’éducation en passant par la santé et le social, Mousseu met son condiment dans le panier à l’insu des flashs des caméras.

Mousseu est parmi les meilleurs opérateurs de la région de Kaffrine. Durant chaque saison, il prête des semences de qualité aux agriculteurs sans intérêts. Notre personnalité de l’année ne traite pas la santé en parent pauvre car il sait que la santé est le fer de lance du bien-être social.

C’est pour cela qu’il a récemment octroyé une enveloppe de cinq millions au comité de développement sanitaire (CDS) de Koungheul pour les appuyer en achat de médicaments. Chaque mois d’aout, Mousseu SECK distribuent des millions aux nécessiteux pour alléger leur souffrance.

Sa maison sise à cote du marché est le point de convergence de pas mal de personnes qui y viennent quotidiennement manger gratuitement aux heures des repas. Mousseu accorde également une attention particulière à l’éducation car rappelons le, depuis que Koungheul dispose d’une IEF, il ne cesse d’appuyer l’école.

Il a récemment reçu un diplôme de reconnaissance lors de la journée des lauréats du Bambouck organisée pour la première fois par l’IEF de Koungheul. Un homme de cette dimension ne saurait passer inaperçu. Toute la rédaction de xibaarubambuk le félicite et l’encourage à continuer sur cette lancée.

Qui connait la commune d’Ida Mouride sait qu’elle n’a pas de ressources en dehors des impôts ou des taxes. Et pourtant son maire Monsieur Amath NDAO a réalisé beaucoup de projets dans la localité. Le poste de santé est réhabilité au grand bonheur des populations et des agents sanitaires, une résidence pour enseignants est construite pour améliorer les conditions de vie des instituteurs.

En plus de cela, le maire d’Ida Mouride depuis 2014 reçoit chaque année un certificat de performance des services de l’Etat pour sa gestion collégiale de la commune et pour avoir respecté les compétences transférées aux collectivités locales. A Ida Mouride, l’école se porte bien.

Elle est la première commune à avoir procédé chaque année à la distribution des fournitures, à accompagner l’IEF et les étudiants. Le mur de clôture du CEM de Ida Mouride a été construit par la commune même si on sait qu’une telle œuvre ne relève pas de sa compétence. Le maire Amath NDAO est franc et loyal : il est l’un des rares politiciens qui ne parlent jamais dans le seul souci de convaincre. S’il a été choisi l’année passée et cette année c’est parce qu’il est performant.

L’écrivain russe Leon Tolstoi a dit : « De toutes les sciences que l’homme peut et doit savoir, la principale, c’est la science de vivre de manière à faire le moins de mal et le plus de bien possible ». Pape Moth SARR, Mousseu SECK et Amath NDAO œuvrent incessamment pour le bien de l’humanité. Ils ont accompagné, ils ont aidé à cheminer, à construire et à atteindre des buts.

Toute la rédaction de xibaarubambuk.com leur tire le chapeau, les félicite, les encourage et vous souhaite une bonne et heureuse année 2019.

La Rédaction de xibaarubambuk.com

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *