Xibaarubambuk.com : Le maire Mayacine CAMARA présente ses vœux à la population Koungheuloise : « Mes vœux pour un Koungheul dans un Sénégal Meilleur »

Il est de coutume à chaque fin d’année que des responsables politiques ou des leaders d’opinion souhaitent, une bonne et heureuse année aux militants et sympathisants de leurs partis ou de leurs corporations. Monsieur Mayacine CAMARA, Maire de Koungheul et par ailleurs Coordonnateur de la Direction Générale de la Planification et des Politiques Économiques, n’a pas dérogé à cette règle de courtoisie républicaine.

Voici l’extrait

Chers concitoyens,

2018 a été une année brève pour ceux qui y ont vécu bonheur et joie, mais longue pour ceux qui ont vu le malheur s’abattre sur eux. Certains ont réalisé leurs rêves et d’autres ont vu tous leurs espoirs voler en éclat. Certains ont rencontré leurs amours de la vie tandis que d’autres ont perdu des êtres chers qu’ils ne reverront plus jamais. C’est l’ambivalence de la vie. Une vie que nous n’avons peut-être pas choisie, mais que nous devons vivre avec sérénité.

Nous l’avons vécue, cette année 2018, avec des hauts et des bas. Beaucoup de résultats enregistrés mais également des échecs essuyés. Rendons grâce à Dieu ! C’aurait été plus dur s’il n’y avait pas le soutien de nos parents et proches. Comme dit Albert Schweitzer, Parfois notre lumière s’éteint, puis elle est rallumée par un autre être humain. Chacun de nous doit de sincères remerciements à ceux qui ont ravivé leur flamme.

Au demeurant, nous nous devons d’être reconnaissants envers toutes ces personnes qui nous ont soutenus dans nos moments les plus difficiles. Merci à tous ceux qui ont cru en nous, malgré que nous ne leur eussions donné aucune raison de nous faire confiance. Merci aussi à ceux qui ne nous ont pas rendu la vie facile, par philosophie que tout ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

 Merci aux personnes qui ont été sévères dans les critiques. Elles ont atténué notre vanité, ravivé notre humilité et nous ont poussé à nous parfaire. Que Dieu leur donne la force de critiquer davantage et la capacité de se taire, les rares fois qu’il nous arrive de bien faire.

S’il y a un quelconque vœu que je veuille faire pour 2019 en tant que Maire, ce serait celui d’un monde dans lequel la haine cédera sa place à l’amour, où la vérité triomphera sur le mensonge.

Un Département de Koungheul dans lesquelles hommes et les femmes s’entraideront au lieu de s’entredéchirer dans le bel esprit du vivre ensemble tel que prôné par le « Baye fallisme » authentique. Une localité où les femmes en 2019, vivront l’amour et non le chagrin, où les enfants sentiront la joie et non la mélancolie pour pouvoir emprunter le chemin de

L’école avec détermination et avec succès. Les talibés, aussi nombreux qu’ils seront, dans nos villes et nos villages, resterons dignes dans leur daara respectif, sans compromettre leurs chances de réussir dans ce nouveau monde très exigeant du reste. Avec nos forces et nos cœurs unis, que nous puissions surmonter toutes nos difficultés et commencer à vaincre de façon définitive tous les maux, que ce soit la pauvreté, la faim, les maladies, mais également relever les défis du changement climatique, du terrorisme et de l’insécurité. Que toutes les femmes qui accoucheront puissent recouvrer la plénitude de leur santé avec leurs enfants.

L’exploit est possible en 2019. En tout cas moi Maya, j’y crois. Je crois fortement à un monde meilleur. Un monde où chaque personne aura sa part de joie dans une assiette de paix. Le seul préalable est de réussir une élection présidentielle apaisée pour laquelle il est attendu la participation de tout un chacun. Dans cet espoir d’un cadre de vie meilleur, j’appelle tous mes frères, sœurs et parents du Sénégal, de Kaffrine et de Koungheul en particulier, étant entendu qu’on est une seule et unique famille, à communier, à se serrer les coudes et à œuvrer pour éradiquer cette anomie qui guette notre pays. Que chacun voie le bien en son prochain et se fasse une idée positive sur son entourage. Ainsi disparaitront toutes les suspicions infondées pour que puisse régner la paix entre nous.

La chose la plus précieuse dans la vie, c’est le rêve. Si celui-ci se brise, il faut en chercher d’autres, puis d’autres encore jusqu’en voir un se réaliser. Puisse Dieu le tout Puissant faire de sorte que tous nos RÊVES se réalisent en 2019. Dans ce même registre 2019, j’invite mes concitoyens de toute la région de Kaffrine, à ne ménager aucun effort pour la réélection du Président Macky SALL.

 En retour, je vous donne la garantie que inch’Allah, aucun effort de ma part ne sera ménagé pour exercer une veille courtoise et stricte sur son action, déjà prometteuse, pour faire de notre région une plateforme économique à nulle autre pareille et du Sénégal un pays définitivement installé sur la voie de l’émergence.

Je souhaite enfin que mon frère Abdoul Aziz Camara, Responsable départemental du PDS, puisse retrouver la force spirituelle lui permettant de supporter la suprématie de Benno Bokk Yaakar, encore cinq ans, pour le bonheur du Sénégal ak liko weur.

 Amen!

Atoum Natangé, Khéweul, Barké ak Soutoura bou Sakh dakk!

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *