Xibaarubambuk.com : 2 morts et 1 blessé grave suite à l’effondrement d’une carrière de sable à Koungheul.(images)

La commune de Koungheul a vécu un Vendredi  à la fois dramatique et mortuaire. Deux  personnes habitant à Pakala dans la commune de Saly Escale ont, en effet, perdu la vie dans des circonstances très douloureuses. Omar MBAYE et Assane NIANG, âgés de la trentaine, mariés, viennent  de trouver la mort suite à un éboulement dans la carrière située sur la route de Mbadianéne derrière l’abattoir.

L’effondrement d’une carrière de sable s’est produit ce Vendredi  25 janvier  2019 aux environs de 13 heures à Koungheul  derrière l’Abbatoire. Le bilan est lourd : «deux  morts et un blessé grave ».

Aussitôt informée de ce drame, les autorités administratives et les sapeurs-pompiers se sont  rendus sur les lieux pour constater les faits. Les sapeurs  ont acheminé le blessé du nom  de Mor MBAYE  habitant à Pakala dans la commune de Saly aux services des urgences du Centre  de santé de Koungheul avant de déposer les deux  corps sans vie des  victimes à la morgue dudit hôpital.

Après le constat très alarmant   et les risques d’effondrement  de cette carrière, l’autorité  a ordonné le retrait des victimes des décombres pour l’inhumation. Sur place, on pouvait voir des pelles, des barres de fer, des échelles, des matériels de thé et même les chaussures des victimes.

Selon un proche des victimes, « les disparus étaient en train  de préparer leurs fêtes de mariages et, en principe, ont pris la direction de cette carrière pour chercher du sable comme à l’accoutumée pour construire des cases au bénéfice de leurs beaux parents. Mais, malheureusement ce qui est arrivé est arrivé. Ainsi, on ne fait que se plier devant la volonté divine»

Les habitants émus, n’ont pu retenir leurs larmes. C’est le cas de Abdoulaye Bah, natif de la commune de Koungheul : « cette carrière est vielle. Elle fait partie de celles qui ont contribué à doter la ville en agrégats. Aujourd’hui, elle constitue un grand danger et une véritable menace pour les riverains et les exploitants ».

Et de poursuivre : «  nous avons perdu un de nos jeunes l’année dernière  et dans une autre carrière de la place. C’est une perte immense pour notre localité ».

Après donc ce drame, les riveraines, demandent la fermeture et l’interdiction des lieux. Il faut rappeler que cette partie ouest de la commune est constamment menacée par des fabricants de briques, des exploitants de sable. Ainsi, la zone  est un véritable désastre environnemental et écologique causé par des citoyens sans être inquiétés.

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *