Xibaarubambuk.com/ « TAXAAW SEET-LU »: La coalition Benno Bokk Yakaar à Koungheul, c’est le « chacun pour soi, Dieu pour Macky SALL », dans l’opposition c’est l’unité.

Si dans l’opposition le problème de coordonnateur du Comité Electoral ne se  pose pas, au niveau de la mouvance présidentielle c’est la division totale : deux comités électoraux dans la commune de Koungheul, deux mandataires départementaux autoproclamés et  deux langages qui se contredisent de telle sorte que nous en déduisons que la coalition BBY à Koungheul, c’est le « chacun pour soi, Dieu pour tous ». C’est  tout le sens de notre analyse à ce deuxième numéro de « TAXAAW SEET-LU », une rubrique ouverte par la rédaction de xibaarubambuk pour le besoin de l’information de la campagne électorale.

Pour mieux saisir cela, nous allons d’abord axer  notre réflexion sur les coalitions de partis politiques dans l’espace départemental, ensuite la discorde  entre les leaders de Benno Bokk Yakaar dans la commune de Koungheul et enfin ce que les électeurs Koungheulois attendent des candidats de la présidentielle.

Le 24 février, les citoyens sénégalais choisiront leur Président de la République. Cinq candidats sont en lisse, la campagne électorale bat son plein dans l’étendue du territoire national. Le département de Koungheul n’est pas en reste parce que tous les candidats y sont bien représentés.

Nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Depuis le début de la campagne électorale, nous avons vu et continuons à voir beaucoup de choses dans le département de Koungheul  très politique et qui n’a jamais été servi par la politique. Les responsables politiques du régime sortant et ceux de l’opposition sont sur le terrain depuis l’ouverture de la campagne le dimanche 03 février.

Ainsi, deux candidats sur  les cinq en compétition sont déjà venus à Koungheul et ils ont été accueillis en fanfare et trompette. Après Ousmane SONKO qui a sillonné le 4 février avec sa caravane les rues de Koungheul  accompagné du coordonnateur de PASTEF Babacar NDIAYE et de nombreux jeunes acquis à sa cause, les militants et sympathisants de  la coalition Idy 2019 et le coordonnateur départemental du REWMI François Calixte SAGNA ont réservé, à leur tour,  le vendredi 8 février un accueil chaleureux au Président Idrissa SECK.

Le candidat des Patriotes a pris l’engagement de créer de l’emploi pour la jeunesse Koungheuloise si toutefois il est élu Président de la République, il a acheté des graines d’arachide chez les vendeuses et il a fustigé vertement le bilan du gouvernement  de Macky SALL en ces termes : « le 24 février, Koungheul va renverser le régime corrompu de Macky SALL ». Ndamal Cadior, quant à lui, pense que pour développer le Bambouck, il faut accompagner  les éleveurs et soutenir les paysans car Koungheul est une zone de l’élevage et de l’agriculture.

Les trois autres candidats sont annoncés à Koungheul. En effet, le professeur Issa SALL candidat du PUR va fouler le sol de Koungheul ce dimanche 10 février, Me Madické NIANG pourrait venir le 11 février dans la capitale du Bambouck ; d’ailleurs ses militants et son coordonnateur Pape Alioune SARR s’activent pour l’accueillir et le 14 février c’est au tour de Macky SALL candidat de BBY de tenir un meeting à Koungheul.

Cependant, les rangs de la coalition BBY sont dispersés à Koungheul car il y a deux comités électoraux dans la commune de Koungheul, l’un dirigé par le maire et responsable politique de l’APR  et l’autre par le Président du Code Citoyen. Les responsables politiques, les militants et ceux qui soutiennent la politique du président SALL ne parlent pas le même langage. Ce que nous avons vu et constaté, c’est que chaque leader fait sa propre campagne, c’est le chacun pour soi et dans tout cela Macky SALL est oublié d’où le sens de notre assertion : « la coalition BBY à Koungheul, c’est le chacun pour soi, Dieu pour Macky SALL ».

En plus de cela, les responsables politiques de la mouvance sont confiants et pensent les candidats de l’opposition ne verront que du feu à Koungheul le soir du 24 février et pourtant la surprise est bel et bien possible surtout que les jeunes et les femmes de l’opposition ont décidé de sécuriser leur vote le jour du scrutin.

Il est temps que la politique soit utile aux populations de Koungheul, c’est pour cette raison que les jeunes de Koungheul attendent des candidats de la promotion et de l’employabilité à défaut d’emploi, les femmes veulent accéder facilement aux financements, les malades aux soins sanitaires, les agriculteurs ne veulent plus de bons impayés et les éleveurs demandent la sécurisation  et la fortification de leur bétail…

Du point de vue de la mobilisation, personne ne peut prétendre avoir la majorité des électeurs dans cette contrée car les Koungheulois sortent en masse accueillir les candidats, soit par conviction soit par simple curiosité.

Au finish, nous avons constaté que dans le département de Koungheul, rien n’est encore joué d’avance même si les leaders de BBY pensent qu’ils maitrisent le terrain et feront gagner Macky avec 90% comme ils aiment à le répéter.

Enfin, la rédaction de xibaarubambuk vous donne rendez-vous dans deux jours pour le prochain numéro de TAXAAW SEET-LU.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *