Xibaarubambuk.com/ la famille de Elhadji Alioune DIOP de Koungheul a célébré ce 09 mars la 42ème Ziarra annuelle, une organisation parfaitement réussie (vidéo)

En présence du préfet du département Abdou Khadre NDIAYE accompagné des membres du CDD, de l’Imam Ratib de Koungheul et par ailleurs Khalifa général de la famille Serigne Moustapha DIOP et l’ensemble des chefs religieux du département, la cérémonie a vu aussi la participation  du Maire de Koungheul Monsieur Mayacine Camara, du conseiller départemental Mame Gor SOW venu représenter le ministre Assane DIOP Président du CDK, de l’honorable  HCCT Mme Aicha MBAYE, des membres de la famille et des talibés.

 La famille d’El Hadji Alioune Diop de Koungheul  a célébré  ce samedi  la 42e édition de leur ziarra annuelle. Cette année, la commémoration a revêtu un caractère exceptionnel. La cérémonie a été présidée  par le préfet du département pour la deuxième fois consécutive mais on note  aussi une forte délégation de la famille de Khadimoul Rassoul venue représenter le khalife général des Mourides Serigne Mountakha MBACKE.

 Lors de la cérémonie officielle, le maitre de cérémonie, Monsieur Youssou DIOP, a revisité le parcours du  «génie » El Hadji Alioune DIOP qui s’est illustré, selon lui, dans plusieurs domaines, notamment sur le plan religieux, intellectuel, social :  « Son génie, a-t-il dit, se caractérise par le fait qu’il englobe et cerne des questions universelles et existentielles et ce, par la grâce que Dieu lui a accordée ». 

En prenant la parole, le maire de Koungheul Monsieur Mayacine Camara  magnifie à sa juste valeur cette ziarra annuelle célébrée à Koungheul et déclare que la mairie est disposée à accompagner davantage à chaque fois que de besoin la famille DIOP car c’est de son devoir et il s’y attèlera. Le Maire Mayacine  demande au guide religieux Serigne Moustapha DIOP de prier pour la République et son Président Macky SALL.

Le préfet Abdou Khadre Diack NDIAYE,  étant l’hôte de la famille DIOP, a reçu des remerciements de la part de la famille religieuse. Il a souligné la dimension spirituelle de Serigne Moustapha DIOP. Un homme simple qui «  a  tant œuvré  pour la paix sociale et l’édification entre toutes les confessions. La dimension spirituelle de ce vénéré  homme a réussi  à fédérer des peuples d’horizons divers  sur des valeurs fondamentales de l’islam », a indiqué le  préfet du département de Koungheul.

Le représentant de l’exécutif  a profité de cette occasion annuelle pour louer les qualités de Serigne Moustapha DIOP, fils ainé d’El Hadji Alioune DIOP et Imam Ratib de la grande mosquée de Koungheul : « Serigne Moustapha DIOP est un homme humble, d’un commerce facile qui incarne des vertus telles que la droiture, la générosité et surtout l’ouverture. Jamais un imam ne m’a façonné autant que cet homme de Dieu » a-t-il martelé.

Le Khalife général, s’adressant aux talibés, les a exhortés à être des modèles dans l’application du savoir. Le khalife a demandé aux autorités et à la population d’acquérir le savoir et la connaissance, de parfaire les relations humaines, de faire preuve de clémence et de compassion entre musulmans et entre êtres humains.

Serigne Moustapha  a aussi stigmatisé l’attachement au prestige et à l’argent. Il a milité pour la préservation de nos langues et de la justice.  Le devoir patriotique est une responsabilité collective, y compris ceux qui occupent les hautes responsabilités et détiennent le pouvoir de décision : « Qu’ils sachent qu’ils seront jugés dans l’au-delà par Dieu et seront questionnés au sujet des engagements vis-à-vis de leurs administrés », a-t-il fait savoir à l’assistance. Le khalife a donc appelé à la conciliation : « Les croyants sont des frères, conciliez-vous entre frères (en concorde) et craignez Allah afin que vous ayez sa Clémence », a-t-il exhorté.

Par ailleurs, le serviteur de la famille El Hadji Alioune DIOP a lancé un signal fort par rapport au phénomène des gaspillages : « Il n’est pas permis de détruire les biens ou de les gaspiller à outrance. Le gaspillage est un phénomène qui gangrène notre vie sociale et économique, tant au niveau individuel que collectif », a noté Imam Moustapha DIOP.

 Par la voix de son porte-parole, El hadji Malick CISSE, la famille d’El hadji Alioune DIOP remercie tous ceux qui ont, de près ou de loin, participé à la réussite de cette ziarra qui marque un sublime  moment de retrouvailles entre les différents segments de la Tidjiania.

La famille DIOP donne, enfin, rendez-vous aux talibés  l’année prochaine pour célébrer la ziarra  annuelle avec la bénédiction d’Allah Soub Hana Wa Tallah.

 

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *