Xibaarubambuk.com : Finale nationale de la dictée Paul Gérin Lajoie : L’élève Ramata KEITA de l’école El Hadji Abdoulaye Camara (école 3) va représenter l’IA de Kaffrine à la Dictée PGL

L’édition  2019 de la finale du concours de Dictée Paul Gérin Lajoie (Plg) sera  organisée, le 23 Mars 2019, à Thiès. Ramata KEITA, cette jeune Koungheuloise en classe de CM2 à l’école El Hadji Abdoulaye Camara (école 3) est sélectionnée pour représenter l’IA de Kaffrine  à la Dictée PGL

« Le combat de l’éducation vaut la peine d’être mené, un enfant à la fois, pour atteindre un jour tous les enfants du monde », soutient Paul Gérin-Lajoie dans son livre « Combats d’un révolutionnaire tranquille.

 » En démocratisant l’école, cet homme politique, né en 1920 a, non seulement, permis aux enfants du Québec de s’instruire et de poursuivre des études supérieures mais aussi aux enfants de bien des pays en voie de développement.

 Son message est bien compris par la petite Ramata KEITA, cette jeune sénégalaise en classe de CM2 à l’école El Hadji Abdoulaye Camara (école 3) de Koungheul, sélectionnée pour représenter son IA de Kaffrine  à la Dictée PGL, une dictée initiée dans le cadre de la coopération internationale. Cette jeune fille, âgée de 12 ans, au teint noir et à la taille moyenne, semble bien avoir compris le message de M. Lajoie.

Ainsi prête à porter ce combat pour l’ensemble des élèves du département et de la région en général, Rama KEITA se dit consciente de la mission dont elle est chargée, de même que les attentes des enseignants, élèves, inspecteurs et des autorités de la ville… vis-à -vis de sa personne et en sa qualité de représentante de l’Inspection de l’Éducation et de la Formation( IEF) de Koungheul.

Issue d’une famille modeste, la petite a, jusque-là, joui de l’assistance du personnel éducatif de l’établissement en général et du directeur, en particulier. De même, l’IEF de Koungheul, longtemps soucieuse de l’avenir de cette brillante élève, prévoyait déjà d’entreprendre des démarches en vue de maintenir et d’accompagner Ramata durant son cursis scolaire. Rama, fin prête pour la phase nationale de la Dictée PGL qui se tiendra à Thiès, ce  23 Mars 2019, est bien entourée par les enseignants de son établissement, parmi lesquels, son encadreur Thierno DIAW.

Une proximité qui semble rassurer quant aux dispositions prises, pour que la candidate de Koungheul à la Dictée PGL se sente à l’aise et, dans son voyage et, dans sa concentration au jour-J.

 Mais qui laisse, plutôt, découvrir au-delà de cette solidarité, la peur, voire la tristesse d’une équipe n’ayant pas les moyens de jouer, pleinement, son rôle d’encadreur, son rôle de protecteur.

 « Tristesse d’une mère qui n’avait pas les moyens de changer le cours des choses » disait Ramatoulaye à Aïssatou en lui décrivant une situation, plus ou moins, similaire ( cf. Une si longue lettre.)

Au finish, nous lançons un appel aux autorités, aux acteurs de l’éducation, aux bonnes volontés en vue d’accompagner la jeune fille Ramata KEITA jusqu’au triomphe final.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *