Xibaarubambuk.com: Denis Woula Ndiaye SENE du membre du « Pastef Koungheul» tourne la page des élections en remerciant les militants et se projette vers les locales.

Les camarades d’Ousmane SONKO dans la commune de Koungheul ont tiré un bilan positif de l’élection présidentielle du 24 février dernier. Pour Denis Woula Ndiaye SENE du membre du  PASTEF á Koungheul, le PASTEF qui est sorti deuxième, a montré qu’il faudra compter sur les patriotes du Sénégal  dans l’avenir. L’avenir c’est justement les élections locales ou le PASTEF présentera certainement un candidat. Ils l’ont fait savoir lors d’une réunion tenue ce jeudi 4 avril chez Denis SENE à Diameguene. Occasion pour le président de l’ASC Diamono de dresser un tableau sombre de la commune. 

L’art de faire de la politique  n’est pas un luxe, on décide d’entrer généralement en politique pour soit corriger les inégalités sociales soit proposer une nouvelle donne à la communauté. Il faut aussi avoir des valeurs parmi lesquelles l’ouverture et la disponibilité.

 Le porte-parole des jeunes de son quartier le précise en ces termes :«  Dans toutes les activités que nous menons au sein de notre quartier, Denis y participe sans faille et sans demie mesure. C’est un homme ouvert qui aime les jeunes et soutient les jeunes, alors il a toute notre confiance. C’est pourquoi, nous sommes prêts à le soutenir dans ses choix politiques ».

Il faut être intègre,  savoir prendre des décisions et être utile aux populations. C’est l’éveil des consciences qui a poussé Denis Woula Nd. SENE à prendre la décision de  rejoindre les partisans de SONKO. Lui-même, il le reconnait :« Notre rencontre d’aujourd’hui n’est que le résultat d’une nouvelle conscience politique. J’ai préféré d’abord rencontrer les gens de mon quartier, échanger avec eux et écouter les avis des uns et des autres.Je tiens à remercier les populations de Koungheul notamment celles de Diamaguene car ce qui fait la force d’un leader politique, c’est son engagement et son ouverture ».

Le nouveau responsable politique du PASTEF ne manque pas d’arguments, s’il a quitté l’Alliance Pour la République avant la présidentielle, c’est parce que voilà ce qu’il pense :« J’ai milité à l’APR à coté de mon ami et frère Alioune Badara LY mais la vie évolue et le monde change, les réalités et les contextes n’étant pas les mêmes, j’ai préféré suivre mon chemin ailleurs.  C’est ainsi que  j’ai commencé à militer au PASTEF du Président Ousmane SONKO. Je l’ai décidé pour plusieurs raisons : je ne m’y retrouvais plus, ma manière de concevoir les choses est différente, et je partage beaucoup de valeurs avec les patriotes du Sénégal ».

Monsieur SENE a participé à sa manière et selon ses moyens à la campagne présidentielle :« D’ailleurs, j’ai activement soutenu la candidature d’Ousmane SONKO lors de la présidentielle du 24 février 2019 » reconnait-il.

Une seule personne ne peut rien faire, un groupe d’individus peut faire quelque chose mais c’est ensemble que les défis pourront relevés. C’est dans cette perspective qu’il associe à ses nouvelles responsabilités les habitants de son quartier notamment les jeunes et les femmes mais aussi Koungheulois de tout bord qui partagent avec lui la vision du développement de Koungheul : «J’ai discuté avec mes semblables, mes voisins, les amis et les parents pour savoir quelle trajectoire je vais prendre. Pour le moment, nous sommes au PASTEF pour consolider les acquis politiques et nous préparer davantage dans les échéances à venir » finit-il par nous faire savoir.

Enfin, il est important de savoir que certains peuvent bien réussir en politique car ils ne se suffisent eux-mêmes et sont prêts à se sacrifier pour le bien être des populations. Denis Woula Nd SENE veut être utiles à sa communauté, alors l’avenir nous édifiera.

 

Amadou Mactar SARR

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *